Index des volumes et numéros Courriel de la bibliothèque Site Web de la bibliothèque Page d'accueil Portail Poly
  Numéro 51 , décembre 2010
 
sommaire
Mot du directeur
BILAN 2009-2010
Perspectives 2010-2011
Gilles Savard : l'homme derrière le titre
Le Dude, le Larry et...
SysAdmin : l'avis de l'expert
Les sujets de Sa Majesté le catalogue sont tous au château
Cocu? Vous avez dit « cocu »?
Quand je vais dire ça à ma femme!
Un bouquet de banques
Les livres se prennent pour des vedettes!
Alexandre Galliez : portrait d'un photographe
La crème de la crème! 
Le Top 10 du livre électronique
Des noms qui en disent long (1)
Suite 50e - Lecteurs, dormez-vous?
chroniques
Nouvelles
Des fils qui ReSStent
L'heure du « compte »- l'effet Crayola
Échos de la boîte à suggestions
La Bibliothèque c'est aussi...
Alexandre Galliez : portrait d'un photographe

Entrevue avec un étudiant également photographe .

Alexandre GalliezDepuis le mois de mai, la Bibliothèque expose les œuvres d'un photographe français encore peu connu, mais qui a tous les atouts pour réussir dans ce domaine. Je vous présente donc, en grande primeur, Alexandre Galliez!

Pour Alexandre, la photographie n'a pas été un coup de foudre. Des expériences répétées dans ce domaine n'avaient réussi à lui inspirer qu'un intérêt modéré. Originaire de France, il décide de participer au programme d'échange étudiant de Polytechnique.  Ce n'est qu'une fois arrivé dans notre beau pays qu'il décide de s'intéresser plus sérieusement à la photographie. En fait, c'est au Festival M pour Montréal, il y a environ un an et demi, que tout a débuté. Ayant eu la chance de prendre quelques clichés de l'événement, il commence à y prendre goût, ce qui le pousse à se renseigner davantage sur ce médium. Son intérêt est tel qu'il se joint au groupe Polyscope, où il couvre les événements culturels.

Bien qu'il n'en soit qu'à ses débuts dans son nouveau passe-temps, ce photographe connaît déjà son centre d'intérêt : le spectacle. En effet, il a découvert, à l'occasion de ce fameux festival, l'art de faire ressortir l'ambiance d'un spectacle musical. Plus tard, il a décidé d'expérimenter avec le cirque. Les clichés présentés à la Bibliothèque ont d'ailleurs été pris durant les représentations de différentes troupes. Cette fois, c'est plutôt la mise en scène, les jeux subtils de l'éclairage et le mouvement des artistes qu'il souhaitait immortaliser sur sa pellicule.

Maintenant féru de photographie, cet étudiant de 2e cycle en génie industriel trouve difficile de concilier son domaine d'études avec sa nouvelle passion. Mais Alexandre ne désespère pas d'y arriver un jour. D'ailleurs, il aimerait bien que son passe-temps se transforme en activité lucrative… Déjà, il a eu quelques contrats avec le Service des communications et du recrutement, la Fondation de Polytechnique et le Collège Lionel-Groulx.

Pour terminer, ajoutons qu'Alexandre ne s'intéresse pas qu'à la photographie. Il partage aussi son temps libre entre la conception de sites Web, les jeux vidéo et l'exploration spatiale.

Barbara Sandrzyk

Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!



© École Polytechnique de Montréal              Modifié le: 09-02-2011