ligne ligne Index des volumes et numéros ligne Courriel de la bibliothèque ligne Site Web de la bibliothèque ligne Page d'accueil Portail Poly ligne
  Numéro 50 , janvier 2010  
 

Imprimer cet article
Imprimer ce numéro


sommaire
Mot du directeur
Le témoin passe
Sylvain Meunier n'est pas un partisan des Bruins
Thèses sur toile
Yves, en prose et en vers
Spécial 50e - Des noms qui en disent long!
Une formule qui fait boum!
Spécial 50e - L'Infotech a-t-il toujours existé?
Riches et grands domaines
Spécial 50e - Recette pour un bulletin bien cuisiné!
Aussi utile qu'un couteau suisse
Spécial 50e - Rebaptiser l'Infotech?
L'édifiant éditeur
Spécial 50e - Les « plusses bonnes » de l'Infotech
Des fils qui ReSStent
Spécial 50e - Le monde entier célèbre l'Infotech!
Le meilleur reste à venir!
chroniques
L'heure du « compte »
Spécial 50e - Échos de la boîte à suggestions
La Bibliothèque c'est aussi...

 

logoRebaptiser l'Infotech?

Il y a 25 ans, le choix du nom de notre bulletin avait fait l'objet d'un concours. Aujourd'hui, nous sollicitons votre aide pour rajeunir notre publication.

À l'automne 1984, la Bibliothèque faisait l'acquisition de son premier système informatisé. Il y avait beaucoup de fébrilité dans l'air car à cette époque, l'informatique n'était pas aussi présente dans nos vies et notre travail. Pour souligner cette importante transition, nous avions donc lancé un concours pour trouver un nom à ce nouveau système.

Afin d'agrémenter notre réception de Noël cette année-là, les organisateurs devaient dévoiler les suggestions reçues. André Maltais, notre André national, celui-là même qui signe la chronique « Échos de la boîte à suggestions » à chaque parution de l'Infotech, avait fait à lui seul plus de 95 % des suggestions. Il s'en était donné à cœur joie, pour le plus grand plaisir de tous. De BADIDEP (Banque de données informatisées de l'École Polytechnique) jusqu'à EPAIS (Ecole Polytechnique automated information system) en passant par Fernand Geac (Geac étant le nom de la compagnie qui commercialisait le système), il avait aussi proposé de nommer notre nouveau système du nom de chacun des employés de la Bibliothèque en s'en servant comme d'un acrostiche. Nous avions bien ri!

Ce concours avait vu le jour dans la même foulée que celui du printemps précédent, qui visait à trouver un nom à notre nouveau bulletin d'information. Curieusement, André Maltais avait été beaucoup moins prolifique pour ce premier concours. Une seule de ses suggestions est parvenue jusqu'à nos jours, même si elle n'avait pas été retenue. Il s'agit de La branche d'Olivier, du nom de notre directeur de l'époque, Olivier Paradis. Le nom Infotech avait finalement été retenu, étant plus sérieux, plus technique, mieux adapté au milieu des bibliothèques.

Après 25 ans et 50 numéros, nous amorçons une réflexion sur la possibilité de changer le nom de notre bulletin, peut-être même de lui trouver un logo et un slogan. Nous aimerions rajeunir notre image! Nous sollicitons donc votre participation à tous, étudiants, professeurs, chercheurs, membres du personnel, afin de revamper notre publication! Vous n'aurez qu'une seule limite : votre imagination. Nous publierons les suggestions reçues dans nos prochains numéros. Le comité jugera ensuite de la pertinence d'en choisir une pour remplacer notre nom actuel.

Bonne chance à tous. Nous sommes impatients de vous lire!

Sylvie Rancourt
Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!