ligne ligne Index des volumes et numéros ligne Courriel de la bibliothèque ligne Site Web de la bibliothèque ligne Page d'accueil Portail Poly ligne
  Numéro 50 , janvier 2010  
 

Imprimer cet article
Imprimer ce numéro


sommaire
Mot du directeur
Le témoin passe
Sylvain Meunier n'est pas un partisan des Bruins
Thèses sur toile
Yves, en prose et en vers
Spécial 50e - Des noms qui en disent long!
Une formule qui fait boum!
Spécial 50e - L'Infotech a-t-il toujours existé?
Riches et grands domaines
Spécial 50e - Recette pour un bulletin bien cuisiné!
Aussi utile qu'un couteau suisse
Spécial 50e - Rebaptiser l'Infotech?
L'édifiant éditeur
Spécial 50e - Les « plusses bonnes » de l'Infotech
Des fils qui ReSStent
Spécial 50e - Le monde entier célèbre l'Infotech!
Le meilleur reste à venir!
chroniques
L'heure du « compte »
Spécial 50e - Échos de la boîte à suggestions
La Bibliothèque c'est aussi...

 

L'heure du « compte »- le père Noël n'est pas venu!



L'engouement pour les ressources électroniques, particulièrement les revues, ne se dément pas, comme le montrent les statistiques d'utilisation. Plus de 380 000 articles téléchargés en 2008, dont près de 70 % dans Elsevier ScienceDirect et IEEE Xplore.

La Bibliothèque offre l'accès à près de 6 000 revues électroniques, mais ça ne suffit pas.  Nos usagers en veulent encore plus! En ce début de 2010, je dois malheureusement vous annoncer que le père Noël ne vous a pas laissé ce que vous souhaitiez le plus (il faut bien dire que le père Noël, tout comme la Bibliothèque, a des moyens bien limités). Ce n'est pas que les besoins sont remis en question; c'est plutôt que l'argent n'est pas disponible.

Voici quelques produits qui nous sont régulièrement demandés.

Nature Research Journals

Après une longue attente, la Bibliothèque s'est abonnée à la revue Nature (Online) en 2005. Vous n'avez pas tardé à nous demander d'y ajouter la série des Nature Research Journals, une quinzaine de revues spécialisées comme Nature Materials, Nature Chemistry, Nature Physics, Nature Geoscience, Nature Nanotechnology, etc. Le prix courant de cette série est d'environ 34 000 $US par année. Comme membre de la CREPUQ, nous pourrions toutefois bénéficier d'un rabais de 30 %.

Science

La revue Science est disponible en format imprimé à la Bibliothèque. Elle ne nous coûte rien puisque le directeur la reçoit en tant que membre de l'American Association for the Advancement of Science. Pour l'offrir à toute la communauté en format électronique, le coût d'abonnement s'élèverait à 5 000 $US par année.

Web of Science (avant 1989)

Le contenu du Web of Science auquel vous avez accès débute en 1989. On nous demande de temps en temps d'ajouter des années antérieures. Selon l'offre la plus récente reçue du fournisseur, le coût pour l'ajout des années 1975 à 1988 s'établit à 35 000 $US. Pour les années 1965 à 1988, il est de 43 000 $US.

Elsevier – les « vieilles années »

Les 2000 revues d'Elsevier sur ScienceDirect sont accessibles à partir de plus ou moins 1995. Elsevier a toutefois numérisé tous les volumes de ses revues et les rend accessibles aux établissements universitaires moyennant un paiement basé sur la taille de l'université. Dans le cas de Polytechnique, il en coûterait environ 500 000 $US pour accéder à l'ensemble des revues à partir du premier volume. Si on ne ciblait que les ensembles « Engineering & Technology » et « Chemical Engineering », le coût s'élèverait à environ 50 000 $US.

L'année 2009 a été difficile à cause de la chute du dollar canadien à l'automne 2008. En raison de cette dévaluation, le coût de nos abonnements (revues et banques de données) a augmenté de plus de 25 % en 2009. On s'attend à un répit en 2010, mais notre marge de manœuvre est mince. Il faudra donc faire preuve de patience avant que nous puissions de nouveau remplir votre bas de Noël.

Marc Hiller

Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!