ligne ligne Index des volumes et numéros ligne Courriel de la bibliothèque ligne Site Web de la bibliothèque ligne Page d'accueil Portail Poly ligne
  Numéro 50 , janvier 2010  
 

Imprimer cet article
Imprimer ce numéro


sommaire
Mot du directeur
Le témoin passe
Sylvain Meunier n'est pas un partisan des Bruins
Thèses sur toile
Yves, en prose et en vers
Spécial 50e - Des noms qui en disent long!
Une formule qui fait boum!
Spécial 50e - L'Infotech a-t-il toujours existé?
Riches et grands domaines
Spécial 50e - Recette pour un bulletin bien cuisiné!
Aussi utile qu'un couteau suisse
Spécial 50e - Rebaptiser l'Infotech?
L'édifiant éditeur
Spécial 50e - Les « plusses bonnes » de l'Infotech
Des fils qui ReSStent
Spécial 50e - Le monde entier célèbre l'Infotech!
Le meilleur reste à venir!
chroniques
L'heure du « compte »
Spécial 50e - Échos de la boîte à suggestions
La Bibliothèque c'est aussi...

 

L'édifiant éditeur

Les contributions de Luc Foucault, autant comme éditeur que comme auteur, ont été remarquables. Portrait d'un bibliothécaire impliqué.

Luc Foucault a commencé sa carrière à la Bibliothèque de l'École le 15 mai 1989 au sein de l'équipe des Services d'accès à l'information. Après de longues études – baccalauréat en sciences physique en 1981, maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l'information en 1989 et maîtrise en sciences de l'atmosphère en 1990 –, notre professionnel a jugé qu'il était temps pour lui de sortir du merveilleux monde du savoir et d'entrer dans le compétitif monde du travail!

Très vite apprécié par le directeur de l'époque, M. Olivier Paradis, Luc se voit confier, en 1990, le poste de rédacteur en chef du bulletin d'information de la Bibliothèque, l'Infotech, publié depuis avril 1984. C'est ainsi qu'il succède au directeur, qui avait signé les onze premiers numéros.

Sous son égide, le bulletin se modernise peu à peu. Les numéros 12 à 25, parus de 1990 à 1995,  se démarquent par un contenu plus jeune et plus structuré tout en gardant le lecteur informé des développements technologiques qui surviennent dans le monde des bibliothèques.

Puis, petit répit pour Luc. Richard Dumont, alors responsable de l'équipe des Services d'accès à l'information, prend le relais de 1995 à 1999, année où il est promu directeur de la Bibliothèque. Richard, qui reconnaît à Luc les qualités essentielles pour diriger le comité du bulletin, lui remet le flambeau.

Luc reprend donc les rênes et il les gardera pour les onze bulletins suivants. Dès le numéro 31, il décide de faire connaître les talents de rédaction des membres du comité en les autorisant à signer leurs articles et leurs chroniques. Il veillera également à la métamorphose du bulletin version papier en version HTML. En effet, à partir du numéro 35, exit le papier « beigeouneux » (beige et brun terne) et vive l'instantanéité de la documentation électronique! L'Infotech, grâce à Luc, vient d'entrer dans le XXIe siècle!

Luc a aussi doté notre publication d'un comité de rédaction qui a ouvert grand les portes à tous les membres du personnel intéressés à y participer.

C'est enfin sous la direction de « Lucôt » qu'ont germé dans l'Infotech les graines de ce qui fait aujourd'hui sa force : diversité des formes (chroniques, articles, nouvelles, etc.), ton humoristique (surtout dans les titres et les chroniques), liberté dans le choix de certains sujets et plus grande complicité avec les lecteurs.

En 2005, ayant le sentiment d'avoir fait le tour du jardin, Luc cède son poste à Lison Dallaire, mais demeure un membre très actif du comité de l'Infotech.

C'est donc avec surprise et tristesse que les membres de l'Infotech ont appris, en juin dernier, que Luc tirait définitivement sa révérence.

Les membres du comité sont unanimes pour affirmer haut et fort que Luc laisse une trace indélébile de son passage à l'Infotech. Son dynamisme, sa rigueur intellectuelle, son souci d'intégrité ainsi que son talent de communicateur ont fait du bulletin ce qu'il est aujourd'hui.

Merci, Luc, pour ces belles années de création. Ton empreinte cérébrale restera longtemps associée à l'ISSN 0824-9539!

Lison Dallaire, André Maltais

Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!