ligne ligne Index des volumes et numéros ligne Courriel de la bibliothèque ligne Site Web de la bibliothèque ligne Page d'accueil Portail Poly ligne
  Numéro 50 , janvier 2010  
 

Imprimer cet article
Imprimer ce numéro


sommaire
Mot du directeur
Le témoin passe
Sylvain Meunier n'est pas un partisan des Bruins
Thèses sur toile
Yves, en prose et en vers
Spécial 50e - Des noms qui en disent long!
Une formule qui fait boum!
Spécial 50e - L'Infotech a-t-il toujours existé?
Riches et grands domaines
Spécial 50e - Recette pour un bulletin bien cuisiné!
Aussi utile qu'un couteau suisse
Spécial 50e - Rebaptiser l'Infotech?
L'édifiant éditeur
Spécial 50e - Les « plusses bonnes » de l'Infotech
Des fils qui ReSStent
Spécial 50e - Le monde entier célèbre l'Infotech!
Le meilleur reste à venir!
chroniques
L'heure du « compte »
Spécial 50e - Échos de la boîte à suggestions
La Bibliothèque c'est aussi...

 

Riches et grands domaines

En cette période de crise économique où tout s'appauvrit, la Bibliothèque en profite pour enrichir ses grands domaines.

Depuis quelque temps, les employés des Services techniques de la Bibliothèque se demandent ce que peut bien faire un de leurs collègues bibliothécaire qui lit la description des cours offerts à l'École. Lorsqu'ils s'approchent silencieusement de son bureau, ils peuvent le voir souligner des mots clé et les inscrire dans différentes colonnes.

Le personnage, qu'on hésite un peu à déranger tellement il paraît concentré, est entouré de dictionnaires, thésaurus et listes de notices bibliographiques triées selon de petits codes de quatre lettres : « sgen », « outi », « cons » « gaer », etc.

Aux plus hardis qui lui demandent à quoi il travaille, il répond qu'il « enrichit les grands domaines ». Et son visage s'éclaire…

Ces grands domaines nous servent, pour l'instant, à organiser des ouvrages de référence sélectionnés par nos bibliothécaires et à vous les proposer sur notre site Web. Ils nous servent aussi à vous présenter la liste de nos nouvelles acquisitions.

Ainsi, au lieu de vous lancer, pêle-mêle, la liste de nos derniers achats ou d'y aller par ordre alphabétique d'auteur ou de titre, nous avons choisi de vous les présenter par grands domaines comme le génie civil, le génie mécanique ou le génie physique, et par moins grands domaines comme les transports, la plasturgie ou le génie agroalimentaire.

Vous pouvez ainsi aller consulter directement les domaines qui vous intéressent le plus, sans perdre de temps avec les autres. Voici, par exemple, comment se présente notre liste d'acquisitions récentes avec ses grands domaines.

Liste d'acquisitions récentes - 2 novembre 2009

liste d'acquisition

Ce sont nos techniciennes en documentation qui attribuent leur grand domaine à tous les nouveaux documents, qu'ils soient en format électronique ou papier. Elles procèdent à partir de l'indice de classification de la nouvelle acquisition.

Pour ce faire, elles disposent d'un document qui segmente toutes les classes LC et donne, pour chaque segment, son équivalent « grand domaine ».

Par exemple :

TJ1 à TJ163.12 correspond au grand domaine « gmec » (génie mécanique);

TJ163.13 à TJ165 correspond au grand domaine « gene » (génie énergétique);

TJ166 à TJ179 correspond au grand domaine « outi » (machines et outils).

Mais pour aider les techniciennes à attribuer le grand domaine avec plus de précision (la cote nous joue parfois des tours pendables!), nous voulons leur donner la possibilité de le chercher à partir de mots clés puisés dans le titre ou ailleurs. Par exemple, un grand domaine comme « Transport » sera enrichi de mots comme routes, autoroutes, infrastructures de transport, ponts, TGV, métro, autobus, trains de banlieue et pistes cyclables. Nous sommes actuellement à l'étape de la collecte de ces mots clés, que nous puisons dans diverses sources, en français et en anglais.

En effet, en plus des descriptions de cours de l'École, nous dépouillons les titres et les tables des matières des livres, des thésaurus comme ceux d'Engineering Index et de Pascal, et des plans de classement comme celui du CRSNG.

Mais le plus intéressant de l'affaire, c'est que, étant donné qu'un nouveau système de gestion de bibliothèque se pointe à l'horizon, nous analysons la possibilité que vous puissiez vous-même exploiter ces grands domaines. Peut-être, par exemple, pourriez-vous les utiliser pour interroger le catalogue de la Bibliothèque…

Et si cet espoir se concrétise, on va être prêts pas à peu près!

André Maltais

Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!