ligne ligne Index des volumes et numéros ligne Courriel de la bibliothèque ligne Site Web de la bibliothèque ligne Page d'accueil Portail Poly ligne
  Numéro 47 , janvier 2008  
 

Imprimer cet article
Imprimer ce numéro


sommaire
Mot du directeur
Mais ta recherche?
Grands domaines en visite libre
Le mur qui parle tout le temps
La Bibliothèque prend des couleurs!
Sitôt dit, Scitopia
Télé-iTunes®
L'énigme des conférences
Vive la publication. Vive la publication libre!
Dossier : LibQUOI déjà?
chroniques
Nouvelles
L'heure du « compte »
Échos de la boîte à suggestions
La Bibliothèque c'est aussi...

 

Grands domaines en visite libre

Notre liste d'acquisitions mensuelle se présente par grands domaines. Comment s'y est-on pris pour créer cette approche sujet ? Découvrez-le en lisant cet article.

Vous connaissez sûrement déjà la liste d'acquisitions affichée chaque mois sur le site Web de la Bibliothèque. Vous savez aussi qu'elle est divisée par « grands domaines » du génie. Cependant, cette liste ne se divise pas d'elle-même! Derrière elle se trouvent de petits codes à quatre lettres qui font le travail de classement. Ces codes correspondent aux grands domaines que vous voyez.

C'est en 2004 que nous avons introduit cette nouvelle façon d'aborder nos collections qu'est la présentation par grands domaines d'intérêt. Notre but est de permettre à une personne dont le domaine d'intérêt est, par exemple, le transport ou encore le génie biomédical de voir les nouvelles acquisitions de la Bibliothèque dans ces domaines sans avoir à se farcir toute la liste.

Nous avons établi ces grands domaines en comparant les plans de classement et autres façons de diviser les sciences et la technologie de plusieurs organismes comme le CRSNG (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada), Engineering Index et la Bibliothèque du Congrès.

Nous avons aussi examiné les plans de classement d'universités (Delft Technical University, Université Laval, etc.), d'ouvrages de référence (Pascal, Répertoire de vedettes-matières de l'Université Laval, Classification Dewey, Techniques de l'ingénieur, etc.) et de sites Internet (Yahoo, Internet Public Library, Galaxy, etc.). Bien entendu, l'annuaire de l'École Polytechnique a aussi été pris en compte!

À la Bibliothèque, nous avons deux listes de grands domaines. Une première concerne la collection générale et l'autre, la collection culturelle. La liste de la collection générale comprend des domaines et, parfois, des sous-domaines. Les premiers correspondent le plus souvent à une division du génie (génie civil, génie mécanique, etc.) tandis que les seconds sont des secteurs majeurs d'un domaine pour lesquels nous avons beaucoup de documentation. Par exemple, « transport » ou « hydraulique » sous « génie civil »; « automatique et robotique » ou encore « machines et outils » sous « génie mécanique ».

Lorsqu'un document n'entre dans aucun des sous-domaines d'un grand domaine donné, il est inclus dans ce grand domaine. Prenons comme exemple le domaine « mathématiques » qui est divisé en deux sous-domaines : « analyse et optimisation » et « probabilités et statistiques ». Les ouvrages de mathématiques qui n'entrent ni dans l'un ni dans l'autre de ces sous-domaines seront placés dans le domaine plus général, soit « mathématiques ».

De plus, nous ajouterons bientôt à notre plan de classement des notes d'application dans lesquelles nous tenterons de définir les bornes de nos domaines et sous-domaines. Des mots clés en anglais et en français permettront de repérer les grands domaines qui abordent le plus souvent  les concepts reliés à ces termes.

Par exemple, au sous-domaine « construction », on pourrait lire la note d'application suivante : « Inclut les techniques de construction et les structures; les matériaux de construction et leurs propriétés se trouvent sous Matériaux de construction ». Des mots clés comme « charpentes », « poutres », « beams », etc. seraient associés à ce sous-domaine.

Bien que le système du codage par grands domaines ressemble à de l'indexation par sujets, il n'est pas encore possible de limiter une recherche à l'aide de ces codes. Cependant, ils sont bien pratiques pour présenter les nouveautés acquises ou sélectionnées chaque mois dans un domaine donné.

Pour terminer, nous vous rappelons que, à partir de notre site Web, vous pouvez apprendre comment vous abonner à un fil RSS qui vous permettra de recevoir automatiquement une ou plusieurs listes d'acquisitions, selon vos domaines d'intérêt.

André Maltais et Barbara Sandrzyk

Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!