———
Éditeur :
Luc Foucault

Comité de rédaction :
Lison Dallaire
Richard Dumont
Marie-Hélène Dupuis
André Maltais
Sylvie Rancourt
———
Numéro 39
Mai 2003
Imprimer ce numéro (18 p.)
———
Numéros antérieurs :
Numéro 38 (2002)
Numéro 37 (2002)
Numéro 36 (2001)
Archives
———

Ecole Polytechnique - Bibliothèque

Bibliothèque
École Polytechnique
2500, Ch. de Polytechnique
Montréal (Québec) H3T 1J4
Téléphone :
(514) 340-4666
Télécopieur :
(514) 340-4026
———
Questions,
Commentaires?
Écrivez-nous!
———
ISSN : 0824-9539


© École Polytechnique
de Montréal - Bibliothèque

 


 

NOUVELLES


  Faites sortir le génie de la banque!

La banque de brevets «ISI Derwent Innovations Index» acquise par la Bibliothèque constitue la plus importante banque internationale de brevets d'invention. En effet, elle renferme la description de plus de 20 millions de brevets délivrés à travers le monde en plus de la référence à des brevets antérieurs et à des articles se référant à ces derniers. Que vous vouliez connaître les tendances de la technologie, faire la découverte de nouveaux produits, trouver la solution à un problème technique ou trouver de nouvelles idées de recherche, la banque «ISI Derwent Innovations Index» vous mettra sur la piste. Il vous suffit de cliquer sur la banque et d'y laisser sortir le génie…

  Une collection de périodiques complètement revue!

La collection de périodiques de la Bibliothèque a été complètement revue et augmentée. En effet, les efforts concertés de la Bibliothèque et d'un regroupement de bibliothèques universitaires canadiennes et québécoises ont permis de développer judicieusement cette collection. Grâce à une entente conclue avec Elsevier Science et Wiley, la Bibliothèque a presque doublé son nombre de périodiques. Parmi ces nouvelles acquisitions, plus de 700 périodiques ont déjà été identifiés comme pertinents aux activités de la communauté. Les utilisateurs peuvent désormais accéder au texte intégral des articles contenus dans ces périodiques depuis 1998 et à la table des matières pour les années antérieures. Les étudiants et les chercheurs peuvent également être avisés des nouveautés dans un domaine dès leur publication selon un profil personnel préétabli.

  Enfin on l’a !

À la fin de 2001 nous avions fait le point sur les perspectives d'accès à ScienceDirect, la collection de périodiques électroniques d'Elsevier Science. À l'époque, nous avions écrit qu’en raison des coûts, l’abonnement à ce service n’était pas envisageable, du moins si nous allions de l’avant seul.

Plusieurs regroupements de bibliothèques universitaires canadiennes ont tenté sans succès, au cours de 2002, de conclure des ententes avec Elsevier. Finalement, c'est grâce à l'action concertée de 62 universités canadiennes qu'une licence nationale a pu être acquise tout juste avant Noël. Depuis le 1er janvier 2003, tous les étudiants, professeurs et employés de l'École ont accès à environ 1600 revues électroniques du principal éditeur du monde scientifique.

  Entrez, c’est ouvert !

La Bibliothèque a accueilli environ 560 visiteurs lors de la Journée portes ouvertes de l’École du 26 janvier dernier. À tour de rôle, Richard Dumont, Marie-Hélène Dupuis et Minh-Thu Nguyen ont décrit les principaux services de la Bibliothèque, ses collections imprimées et électroniques. Bien sûr, les visiteurs,venus par groupe de 10 à 20 personnes, ont eu droit à un aperçu de la future bibliothèque.

  On « roche » sur la géologie

Le printemps est arrivé, c’est l’heure du grand ménage! En effet, nous avons commencé le traitement des notices des monographies de la collection de géologie, collection qui, rappelons-le, nous fut offerte par l’Université de Montréal. Le travail consiste à modifier les notices afin de les rendre conformes à nos critères ainsi qu’à les intégrer dans la collection générale. La localisation « Géologie » est donc appelée à disparaître.

Notons que depuis le début du traitement, nous avons procédé à l’élagage d’une grande quantité de doublons. Également, plusieurs livres égarés de l’Université de Montréal ont été repérés. Ces derniers lui seront réacheminés. Bref, à la fin de l’exercice près de 2000 documents auront enrichi notre catalogue.

  Notre site Web sous observation

Lors de la session d’automne 2002, Céline Arseneault, étudiante inscrite au cours des cycles supérieurs «Ergonomie des sites web», a réalisé un travail de session sur le site Internet de la Bibliothèque.

Sous le titre : La Bibliothèque de l’École Polytechnique : Inspection ergonomique, utilisabilité, recommandations et révision du site Internet, ce travail présentait entre autres les résultats d’une enquête d’utilisabilité auprès de quelques étudiants de l’École et de gens de l’extérieur. Mme Arseneault a formulé des recommandations dont certaines ont été mises en œuvre immédiatement, en attendant une refonte plus en profondeur du site pour tenir compte de ses observations sur son utilisabilité.

Les commentaires de Céline Arseneault ont été d’autant plus appréciés qu’elle est Webmestre pour The Council on Botanical and horticultural libraries, coordonnatrice du site Le j@rdin des jeunes branchés et du site du Jardin botanique de Montréal et bibliothécaire-botaniste responsable de la bibliothèque de cette institution.

  Quelque chose dans la tête ?

Deux étudiantes à la maîtrise (Roxane Lardeau et Lucie Moulet) ont procédé à une « analyse ergonomique du travail mental » de la tâche d’indexation dans le cadre d’un projet de session en génie industriel. Pour ce faire, elles ont observé un bibliothécaire pendant qu’il « pensait tout haut » en attribuant les sujets relatifs à quelques livres. Il en résulte un travail étonnant qui, en décomposant une tâche en ses plus petites parties, s’avère fort utile à la rédaction de notre procédure d’indexation. Les étudiantes, quant à elles, ont appris que les informations figurant dans le catalogue de la Bibliothèque proviennent d’un travail qui est bien loin d’être monotone et routinier, comme on le pense généralement.

  C'est notre tournée!

Les développements touchant la Bibliothèque se succèdent rapidement depuis quelques années. Bien que nous prenions soin de les promouvoir en utilisant les divers médias mis à notre disposition, force est de constater que le message n’atteint pas toujours sa cible. Bref, rien ne remplace une bonne vieille rencontre en chair et en os. C’est pourquoi le directeur de la Bibliothèque a fait une tournée des départements et des associations étudiantes l’automne dernier pour communiquer les dernières nouveautés et recueillir commentaires et suggestions. Les acétates de cette présentation sont disponibles, cliquez ici.

  C’est un départ : services documentaires aux chaires de recherche du Canada

Le lancement des services documentaires aux chaires de recherche du Canada a eu lieu le 12 mars dernier. Lors de cette rencontre-midi, Madeleine Proulx, coordonnatrice, s’est présentée et a dévoilé un premier plan de travail se terminant au 31 mai 2003. La nouvelle formule de fourniture de documents dédiée aux chaires de recherche et permettant la commande de documents par listes de références a été officiellement inaugurée à cette occasion. Une tournée de consultation auprès des titulaires et de leurs équipes se déroulera pendant le printemps. Au terme de ces rencontres, un profil de chaque chaire sera créé et mettra ainsi en évidence les besoins de chacune. Le plan de travail de l’année 2003-2004 aura pour objectif de répondre aux besoins analysés en convergence avec les mandats et ressources de la Bibliothèque.

Au 1er avril 2003, déjà cinq rencontres avaient eu lieu et des activités conseil, recherche et aiguillage de besoins avaient été effectuées. Le Service de fourniture de documents a également répondu à plusieurs demandes. Des ateliers de formation documentaire et des activités d’information sur les ressources de la Bibliothèque débuteront en mai 2003. Quel sera l’impact de ces services à valeur ajoutée financés par une contribution volontaire des chaires ? Les rapports annuels en dévoileront progressivement les aboutissements.

Il y a fort à parier qu’avec le dynamisme et la rigueur des membres des chaires et du personnel de la Bibliothèque, les bénéfices seront au rendez-vous.

  ProCite : deux nouveaux filtres d’importation

Depuis peu, l’importation dans ProCite des résultats obtenus à partir d’une requête de recherche dans Source de l’ICIST ou dans ScienceDirect est possible. En tout, les filtres associés à dix banques de données sont maintenant disponibles.