Bulletin Perspective Archives des bulletins d'information Perspective Coordonnées pour nous joindre Carrefour de l'actualité de l'École Polytechnique École Polytechnique de Montréal
   Volume 4, numéro 3   8 avril 2005
 
Catherine Morency reçoit le prix de la meilleure thèse de doctorat de la Francophonie en transport

Record d'affluence à la conférence du sociologue Gérard Bouchard

Le bronze pour Gervais Turcotte au 22e tournoi annuel de judo de New York

Des chercheurs de Polytechnique à la Commission parlementaire sur l'énergie

Un étudiant de Polytechnique récompensé par l'Office de l'efficacité énergétique

Computer Science Games 2005 : une 4e place pour Polytechnique

Cinq projets de recherche à Polytechnique reçoivent le soutien de la FCI

Coup d'envoi international pour Robofoot

Une nouvelle chaire à Polytechnique : la Chaire de recherche industrielle CRSNG/GM Canada

 
 
Computer Science Games 2005 : une 4e place pour Polytechnique

16 mars 2005  -  Aux Computer Science Games 2005, qui se sont déroulés à l'Université Laval du 4 au 6 mars derniers, l'équipe « Don't Panic! » de l'École Polytechnique de Montréal s'est classée 4e sur 18 équipes présentes.


Les CS Games rassemblent des étudiants d'informatique, de génie informatique et de génie logiciel, en provenance de diverses universités nord-américaines.

L'équipe Don't Panic! était constituée de 8 étudiants de génie informatique et 2 de génie logiciel : Jonathan Viens, Simon Bouvier-Zappa, Mathieu Desnoyers, Mathieu Bruneau, Nicolas Comtois, Frank Lam, Kristel Delisle, Émilie Savard, Sam Atk Lok et Étienne Lebeau.

Classement de l'équipe polytechnicienne

  • 1re place au « Scavenger Hunt »
    Course aux photos à Québec,conjointement avec l'équipe de l'Université du Québec en Outaouais.
  • 1re place à la compétition « Amazing race »
    Course sportive cette fois, à l'échelle du campus de l'Université Laval.
  • 2e place à la compétition « Team Software Engineering »
  • Cette compétition faisait appel à la capacité d'organiser en tâches un travail donné. L'équipe disposait de 45 minutes pour  choisir une méthode d'exécution. Puis, à tour de rôle, chacun des trois membres avait 30 minutes pour programmer. Les 45 minutes restantes furent employées à achever le travail par le groupe entier.
  • 2e place en  « debugging »
    Correction d'erreurs de programmation dans des langages aussi variés que C, Java, Perl, etc.
  • 3e place à la compétition de « scripting »
    Résolution de divers problèmes sans utilisation de langages de programmation, mais à l'aide d'une combinaison de programmes existant dans le système (Bash, Awk, Sed, Grep, GNU Coreutils, etc.)
  • 4e place à la compétition d'algorithmique
    Il s'agissait de produire des algorithmes efficaces pour résoudre des problèmes donnés.

Une ambiance chaleureuse
Ces jeux représentent une excellente occasion pour la communauté informatique nord-américaine de fraterniser dans un contexte à la fois compétitif et coopératif. Durant toute la durée des jeux, sur le terrain des compétitions comme sur celui des échanges étudiants, l'atmosphère fut à la fête! Tous les participants sont repartis reconnaissants envers les organisateurs de l'événement.

Place à relève
Cette année l'équipe de Polytechnique était entièrement composée de finissants, dont la plupart avaient déjà pris part à l'édition 2004 de ces jeux. Pour les CS Games 2006, qui se dérouleront à l'ETS, il faudra donc passer le flambeau à une toute nouvelle équipe. Avis aux amateurs...


De g.à d., haut : Sam Ath Lok, Nicolas Comtois,
Jonathan Viens, Frank Lam et Simon Bouvier-Zappa.
Bas : Mathieu Desnoyers, Kristel Delisle et Mathieu Bruneau.
Sont absents : Émilie Savard et Étienne Lebeau.



Cet article est diffusé par le Service des communications de l'École Polytechnique de Montréal.


Retour à l'accueil   Imprimer cet article


© École Polytechnique de Montréal Modifié le: 09-02-2011


Retour vers le haut de la page