Bulletin Perspective Archives des bulletins d'information Perspective Coordonnées pour nous joindre Carrefour de l'actualité de l'École Polytechnique École Polytechnique de Montréal
   Volume 2, numéro 1   23 janvier 2003
 
Polytechnique, on n'en sort pas fier pour rien!

Le Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec voit le jour

Les étudiants de Polytechnique s'illustrent aux Jeux de génie 2003

Un étudiant de Polytechnique aux Jeux interuniverstaires d'Italie

Dossier FCI - Nouvelles infrastructures dans le domaine de la micro/nanoingénierie des matériaux et des systèmes

Du nouveau à la Bibliothèque

Honneurs pour le professeur Dominique Piron

Six millions versés à Roger Miller et son équipe pour étudier la création de valeur par l'innovation dans le contexte de la nouvelle économie

Emerson Nérat, le génie entrepreneur à l'oeuvre!

Prix d'excellence pour le Pavillon J.-Armand-Bombardier

 
26 janvier 2003-Journée portes ouvertes

28 janvier 2003-Collecte de sang

20 février- 2e Journée de la recherche de Polytechnique

 
Le Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec voit le jour

22 janvier 2003  -  L'avion dans lequel vous prenez place vole silencieusement et amorce sa descente vers l'aéroport pour se poser à un centimètre près de l'endroit de la piste assignée par le contrôle. La carlingue aérodynamique en alliage léger révolutionnaire frémit à peine quand les roues touchent au sol. Tous ces progrès, tout ce confort et cette sécurité additionnelle vous parviendront sans doute à moyen terme, à l'issue des recherches menées par les membres du Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ) auquel l'École Polytechnique participe à titre de membre fondateur.


En effet, l'industrie aérospatiale, qui emploie plus de 40 000 personnes et représente un chiffre d'affaires de 13,9 milliards $ au Québec, peut maintenant compter sur le CRIAQ pour accroître son leadership et sa compétitivité internationale, en plus d'offrir des carrières stimulantes aux jeunes chercheurs.

Le CRIAQ a été lancé le 20 janvier dans les locaux de l'École des métiers de l'aérospatiale de Montréal par la vice-première ministre du Québec, Pauline Marois, et par Diane Lemieux, députée de Bourget et ministre d'état à la Culture et aux Communications, en présence de plus de 200 représentants des universités, des entreprises aérospatiales et de différents organismes liés à la recherche, tant publique que parapublique.

John Holding, président du conseil d'administration du CRIAQ et vice-président directeur à l'ingénierie et au développement des produits chez Bombardier Aéronautique a tenu à souligner la pertinence de ce nouveau partenariat: " Le CRIAQ permettra à tous les joueurs du domaine de l'aéronautique, tant ceux du secteur privé que du monde académique et du gouvernement, de mettre en commun et de partager leurs connaissances pour en faire bénéficier l'industrie. Ces efforts plus ciblés permettront à notre industrie d'atteindre un niveau d'efficacité accru et une position encore plus concurrentielle en recherche et développement. " 

" Le CRIAQ nous offre la possibilité de combler l'écart en recherche et innovation qui nous sépare de nos collègues des États-Unis et d'Europe,  a souligné Jean Nicolas, vice-président du CRIAQ et professeur à la Faculté de génie de l'Université de Sherbrooke. Nous pourrons offrir aux diplômés de nos universités des défis qui les inciteront à rester avec nous pour que le Québec ajoute à son titre de principal producteur aérospatial canadien celui de leader international en R-D. "

Il faut rappeler que l'industrie aérospatiale au Québec compte seulement 99 titulaires d'un doctorat sur les 3 648 personnes qui oeuvrent en R-D. Grâce au CRIAQ, le nombre de ces emplois spécialisés augmentera, sécurisant ainsi l'avenir de milliers d'emplois. Quelque 50 étudiants aux cycles supérieures seront embauchés pour réaliser ces travaux de recherche. Tout au long de son développement, le CRIAQ entend bâtir de solides relations d'affaires avec les principaux technocentres d'excellence en aérospatiale, tant au Canada que dans le monde. De nombreuses initiatives scientifiques et technologiques pourront naître de ces projets et accroître le contenu de nouveaux produits conçus et fabriqués au Québec à l'intérieur de la fabrication des composantes de l'industrie aérospatiale.

Pour son démarrage, le CRIAQ bénéficie d'une contribution du gouvernement du Québec de 5,3 millions $ et d'une contribution des entreprises de 1,32 million $. Les membres fondateurs du CRIAQ sont : Bell Helicopter, Textron, Bombardier Aéronautique, CAE, CMC Electronique, Pratt & Whitney Canada, Techspace Aero Thales Avionics Delastek, l'École Polytechnique, l'École de technologie supérieure, l'Université Concordia, l'Université Laval, l'Université McGill, l'Université du Québec à Chicoutimi et l'Université de Sherbrooke.

Trois projets de recherche sont actuellement dirigés par des professeurs de Polytechnique dans le cadre du CRIAQ :

 


Site Web du CRIAQ : http://www.criaq.aero/



Cet article est diffusé par le Service des communications de l'École Polytechnique de Montréal.


Retour à l'accueil   Imprimer cet article


© École Polytechnique de Montréal Modifié le: 09-02-2011


Retour vers le haut de la page