Bulletin Perspective Archives des bulletins d'information Perspective Coordonnées pour nous joindre Carrefour de l'actualité de l'École Polytechnique École Polytechnique de Montréal
   Volume 2, numéro 1   23 janvier 2003
 
Polytechnique, on n'en sort pas fier pour rien!

Le Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec voit le jour

Les étudiants de Polytechnique s'illustrent aux Jeux de génie 2003

Un étudiant de Polytechnique aux Jeux interuniverstaires d'Italie

Dossier FCI - Nouvelles infrastructures dans le domaine de la micro/nanoingénierie des matériaux et des systèmes

Du nouveau à la Bibliothèque

Honneurs pour le professeur Dominique Piron

Six millions versés à Roger Miller et son équipe pour étudier la création de valeur par l'innovation dans le contexte de la nouvelle économie

Emerson Nérat, le génie entrepreneur à l'oeuvre!

Prix d'excellence pour le Pavillon J.-Armand-Bombardier

 
26 janvier 2003-Journée portes ouvertes

28 janvier 2003-Collecte de sang

20 février- 2e Journée de la recherche de Polytechnique

 
Polytechnique, on n'en sort pas fier pour rien!

23 janvier 2003  -  Comme on peut l’entendre sur les ondes radiophoniques et l’apprécier en affichage dans le métro et sur les murs de plusieurs collèges, l’École Polytechnique a mis en branle sa campagne de recrutement 2003 sous le thème  Polytechnique, on n’en sort pas fier pour rien.


Réalisée par Cossette Communications en collaboration avec des étudiants, des professeurs et des gestionnaires de Polytechnique, cette campagne met en relief sous le signe de l'humour les efforts et les petits sacrifices que les étudiants doivent s'imposer pour réussir à obtenir un diplôme de grande valeur.

L'objectif était de produire une campagne originale, percutante, directe et crédible. Polytechnique est perçue comme LA référence en génie, mais elle est aussi reconnue comme une institution exigeante. La clientèle à laquelle la publicité s'adresse n'est pas dupe et sait que les études à Poly sont ardues. En empruntant un ton légèrement irrévérencieux, on cherche à démontrer que l'effort en vaut la peine puisque le diplôme que les étudiants obtiendront à la fin de leurs études est prestigieux et reconnu.

" L'Ecole Polytechnique jouit d'une réputation fort enviable et jalousée de ses compétiteurs autant sur la scène locale qu'internationale, explique Constance Forest, directrice par intérim du Service des communications. C'est grâce à la rigueur et à la passion de nos étudiants et de nos professeurs que nous maintenons cette réputation depuis bon nombre d'années. En raison de cette crédibilité, nos finissants jouissent d'un des plus haut taux de placement des écoles d'ingénierie au Québec. Nous savons que réussir ses études à Polytechnique demande un effort soutenu et oblige chaque étudiant à consacrer plusieurs heures par semaine à ses études. Ceux et celles qui réussissent sont particulièrement fiers de leurs études et ont l'impression, avec raison, de faire partie d'un club restreint de privilégiés ".

Bien qu'elles soient un clin d'œil au labeur de générations d'étudiants, ces publicités sont à prendre à un second degré. Si l'entrée à Polytechnique peut impliquer quelques nuits blanches consacrées à l'étude, la vie étudiante n'en n'est pas moins riche et fort diversifiée. Des sociétés techniques à l'aide humanitaire internationale en passant par le théâtre, la photo, la vidéo, le cinéma et l'organisation de partys mémorables, les étudiants de Polytechnique s'impliquent et sont présents sur toutes les scènes.

Campagne de recrutement au premier cycle
POLYTECHNIQUE ON N'EN SORT PAS FIER POUR RIEN

  • Si le travail c'est la santé, on vous garantit la grande forme.
  • C'est comme un club de vacances, les vacances en moins.
  • Un monde de joie et de plaisir * (* sujet à changement sans préavis).
  • Vous allez enfin comprendre pourquoi la semaine de lecture s'appelle la semaine de lecture.

Campagne radio (sous format mp3)

Campagne de recrutement aux cycles supérieurs
LES ÉTUDES SUPÉRIEURES À POLYTECHNIQUE.
PRENEZ UNE LONGUEUR D'AVANCE.

  • Tous les avantages de la maîtrise deviennent clairs sur un chantier par -40 degrés C.
  • Subissez tous les avantages de la discrimination positive.


Cet article est diffusé par le Service des communications de l'École Polytechnique de Montréal.


Retour à l'accueil   Imprimer cet article


© École Polytechnique de Montréal Modifié le: 09-02-2011


Retour vers le haut de la page