Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

« Rapport de durabilité 2015-2016 » : le point sur les progrès en développement durable à Polytechnique Montréal

16 janvier 2017 - Source : NOUVELLES

Le Bureau du développement durable de Polytechnique Montréal a fait le bilan des actions en durabilité qui ont été réalisées par l’établissement durant l’exercice 2015-2016. Les projets lauréats de bourses du Fonds pour des initiatives durables ont également été dévoilés.

À propos de la présence du développement durable dans la formation à Polytechnique Montréal, le Rapport de durabilité 2015-2016 indique que 17,5 % des cours au premier cycle et aux cycles supérieurs ont abordé le développement durable durant l’exercice s’échelonnant du 1er mai 2015 au 30 avril 2016.

Au premier cycle, les programmes de génie chimique, de génie civil de génie minier ont compté le plus de crédits de cours en développement durable et de cours abordant les notions de développement durable. Au 2e cycle, quinze programmes ont mis explicitement de l’avant le développement durable.

En matière de recherche, 16,5 % des professeurs, chercheurs et associés de recherche ont travaillé sur des enjeux en développement durable durant l’exercice 2015-2016. D’autre part, 21 centres et unités de recherche ont travaillé sur des enjeux de développement durable durant l’exercice 2015-2016.

La récupération et la consommation en chiffres

Le Rapport de durabilité 2015-2016 de Polytechnique Montréal contient de nombreuses données et comparaisons annuelles à propos de la gestion des matières résiduelles et de la consommation des ressources dans l’établissement :

  • Détournement de l’enfouissement de 33,9 % des matières résiduelles, en hausse de 4,8 % par rapport à l’année précédente;
  • Récupération de 80,5 tonnes de papier et carton, 26,8 tonnes de matières compostées et 16,5 tonnes de verre, plastique et métal;
  • Récupération de 424 kilogrammes de piles, 4 895 petits appareils électroniques et 699 cartouches d’encre;
  • Diminution de 13,4 % des émissions de gaz à effet de serre et réduction de 4,4 % de la consommation annuelle d’énergie des bâtiments;
  • Réduction de 6,8 % de la consommation annuelle totale d’eau;
  • Diminution de 13,1 % de la consommation de papier.

Des actions diverses

Parmi les faits saillants de l’exercice 2015-2016, le rapport souligne le déploiement du Plan de gestion des matières résiduelles par le Service des immeubles et le Bureau du développement durable, la nomination de l’écosociologue Laure Waridel au Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD), la création de la Chaire de recherche sur la valorisation des matières résiduelles (CRVMR) et la sélection du projet « Défi végé » du comité étudiant environnemental PolySphère à titre de finaliste au Gala Forces Avenir.

Également, le Rapport de durabilité 2015-2016 fait état de diverses initiatives en matière de bien-être communautaire, d’engagement et de gouvernance qui ont été réalisées à Polytechnique Montréal selon les principes du développement durable. Notamment, on y fait état de la tenue des Journées du bien-être en collaboration avec les associations étudiantes en avril 2016, de la remise de la première bourse de l’Ordre de la rose blanche et de la reconfiguration d’un espace de travail et de détente au 2e étage des pavillons Lassonde.

De plus, le rapport souligne la mise en place du Service de diffusion de la recherche à la Bibliothèque, l’ouverture du laboratoire de prototypage rapide PolyFab ainsi que la production et la diffusion de formations en ligne ouvertes et gratuites (MOOC) sur la plateforme EDUlib.

Le Rapport de durabilité 2015-2016 de Polytechnique Montréal mentionne l’obtention de l’accréditation STARS de niveau Argent de l’organisme Association for the Advancement of Sustainability in Higher Education (AASHE), en vertu d’une évaluation des réalisations en développement durable en fonction de 70 critères établis. Le document fait état de l’intégration de gestes écoresponsables à des événements d’information et de sensibilisation, de l’ajout de critères de durabilité à la Politique d’acquisition de biens et services et de la sensibilisation de 100 % des nouveaux employés au développement durable depuis mai 2015.

Implication communautaire

« Le développement durable est en filigrane des activités de Polytechnique depuis plusieurs années, comme en témoignent douze années de publication de rapports sur ses activités. Il est important de célébrer nos bons coups, mais les défis à relever sont encore grands », a déclaré Louise Millette, responsable du Bureau de développement durable et présidente du comité de développement durable de Polytechnique Montréal. « L’équipe du développement durable sait pouvoir compter sur l’implication de la communauté polytechnicienne et les projets ne manquent pas. Les initiatives à venir viseront en priorité à soutenir encore plus l’intégration des principes d’ingénierie durable dans toutes les facettes de la mission de Polytechnique. »

Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal, a souligné l’implication des étudiants, du personnel et du corps professoral dans les progrès explorés dans le Rapport de durabilité 2015-2016. « Ce rapport annuel est le premier à rendre compte de nos résultats en lien avec les objectifs du Plan d’action en développement durable 2016-2020 », a indiqué M. Guy. « Forte de sa mission d’enseignement et de recherche, Polytechnique Montréal détient une position privilégiée pour veiller au bien-être collectif et il importe de nous en montrer dignes. Tous les membres de la communauté de Polytechnique sont des figures de proue de cette ambition pour notre institution, mais aussi pour le monde. »

Le rapport complet et les résultats détaillés peuvent être consultés en ligne dans la page de site du Bureau de développement durable de Polytechnique Montréal.

Projets lauréats du Fonds pour des initiatives durables

Également, le Bureau de développement durable a annoncé les projets qui ont été sélectionnés à l’automne 2016 par le Fonds pour des initiatives durables de Polytechnique Montréal.

Ce fonds, qui est financé conjointement par l’Association des étudiants de Polytechnique Montréal, l’Association des étudiants des cycles supérieurs de Polytechnique Montréal et le Bureau de développement durable, soutient financièrement des projets favorables au développement durable qui sont pilotés par des étudiants, des professeurs ou des membres du personnel de Polytechnique.

Six projets ont été retenus par un comité de sélection en fonction de la faisabilité d’un projet, de l’intégration des principes du développement durable, de l’ampleur des retombées anticipées, du soutien de la part de groupes, départements ou services et de la qualité du dossier :

  • Station Polytechnique : aménagement d’une salle de réunion, d’un café et d’un espace de relaxation à bord d’un ancien wagon de métro qui serait intégré dans les locaux de l’atelier de PolyFab. (Soutien : 6 240 dollars);
  • Bourse PolyCarbone : mise sur pied une bourse de crédits carbone à vocation éducative; ces crédits seront créés par des actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui seront réalisées par des membres de la communauté de Polytechnique. (Soutien : 5 000 dollars);
  • Projet en domotique de PolyProjet : développement d’un capteur intelligent et d’une application mobile qui permettront de mesurer la consommation électrique à la sortie d’une prise électrique. (Soutien : 1 000 dollars);
  • Projet de revalorisation Rinascere : transformation du verre des bouteilles qui ne sont pas recyclées en objets utiles par des méthodes créatives, esthétiques et faciles à mettre en œuvre, selon une approche de « surcyclage ». (Soutien : 1 000 dollars);
  • Projet PC2 : réalisation d’un projet dans un pays en développement ayant un volet informatique (transmission de connaissances informatiques dans des écoles et centres communautaires) et un volet médical (formation de professionnels des milieux hospitaliers à la gestion d’équipements médicaux et à la réparation et l’utilisation de matériel médical). (Soutien : 1 000 dollars);
  • Projet de compostage du Club Poly Énergies : aménagement d’un espace de compostage sur le campus de l’Université de Montréal, en collaboration avec le projet P.A.U.S.E. (Production Agricole Urbaine Soutenable et Écologique) de l’Université de Montréal. (Soutien : 600 dollars).


Les représentants des équipes des projets retenus par le Fonds pour des initiatives durables, accompagnés par Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal, et Michèle Thibodeau-DeGuire, principale et présidente du Conseil d'administration de Polytechnique Montréal. (Crédit photo : Audrey Rondeau) 

En savoir plus
Rapport de durabilité 2015-2016 du Bureau de développement durable
Résultats détaillés du Rapport de durabilité 2015-2016
Page de site du Bureau de développement durable de Polytechnique Montréal

À lire aussi

NOUVELLES |  4 décembre 2017
Lancement du Rapport de durabilité 2016-2017 et annonce des lauréats du FID à Polytechnique Montréal  |  Lire
NOUVELLES |  26 janvier 2016
Rapport annuel de durabilité : un engagement envers le développement durable  |  Lire