Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Pratiques d’attribution du statut d’auteur : « Nature » s’intéresse aux travaux de professeurs de Polytechnique

14 juin 2018 - Source : NOUVELLES

La revue Nature a récemment repris, dans la section Nouvelles de son site web, les résultats de travaux menés par les professeurs Gregory Patience et Daria Camilla Boffito du Département de génie chimique. Ces travaux portent sur l’attribution du statut d’auteur dans le cadre de la rédaction d’un article scientifique.

Les professeurs Patience et Boffito se sont interrogés sur les critères incitant les chercheurs qui publient à accorder ou non le statut d’auteur. Selon le professeur Patience, ce sont les chercheurs qui déterminent généralement, après discussion, qui sera désigné auteur d’un article.

Dans l’article Intellectual contributions meriting authorship: Survey results from the top cited authors across all science categories, repris par Nature, les professeurs Patience et Boffito et leurs collègues constatent que les pratiques d’attribution du statut d’auteur varient grandement d’une discipline scientifique à l’autre, mais encore plus au sein même d’une discipline. Pour en arriver à cette conclusion, près de 6 000 chercheurs les plus cités de 21 disciplines ont indiqué quelles étaient les tâches liées à la recherche qui méritaient l’attribution du statut d’auteur d’un article. Les études antérieures sur le sujet portaient sur des échantillons beaucoup plus limités, d’où l’intérêt pour ces nouveaux travaux.

Le saviez-vous?

On constate depuis quelques années une augmentation du nombre d’auteurs par article. En 2015, un article de physique a même atteint le nombre record de 5 154 auteurs! En ce qui concerne les articles avec au moins un auteur de Polytechnique Montréal, sur plus de 750 articles répertoriés dans la base de données Web of Science pour l’année 2017, on retrouve de 1 à 60 auteurs, avec une moyenne de 4,7 auteurs par articles.

Pour déterminer la liste de tâches liées à la recherche pouvant mener à l’attribution du statut d’auteur, les professeurs Patience et Boffito ont utilisé les lignes directrices sur la contribution à la recherche du US National Institute of Health (NIH). Ils ont constaté que, malgré l’existence de lignes directrices ou de recommandations en matière d’attribution du statut d’auteur, l’opinion et les pratiques des scientifiques varient grandement. En effet, pour certaines tâches, les avis sont vraiment divisés : environ 40 % des répondants estiment qu’une personne qui met sur pied une équipe de recherche doit se voir attribuer le statut d’auteur, mais une proportion presque équivalente de répondants déclarent n’attribuer que parfois ou très rarement le statut d’auteur à une personne qui s’acquitte de cette tâche.

Pour favoriser une plus grande transparence quant à la contribution des différents auteurs, plusieurs revues scientifiques exigent que le rôle précis de chaque auteur soit mentionné. Selon Pr Patience, cette pratique peut favoriser une certaine transparence, mais elle n’empêchera pas le phénomène de l’auteur invité (guest author en anglais), soit le fait d’inclure un auteur seulement en raison de sa réputation ou de sa position d’autorité.

S’il semble souhaitable de s’entendre sur des règles d’attribution du statut d’auteur, on en vient à se demander s’il est possible d’y arriver compte tenu du caractère complexe du processus de la recherche. Parions que les discussions entre chercheurs à ce sujet sont loin d’être terminées!

Gregory Patience, professeur titulaire au Département de génie chimique de Polytechnique Montréal, est l’auteur principal de l’article Intellectual contributions meriting authorship: Survey results from the top cited authors across all science categories. Les coauteurs de l’article sont Daria Camilla Boffito, professeure adjointe au Département de génie chimique, Paul A. Patience, étudiant au baccalauréat au Département de génie électrique, et Federico Galli, alors stagiaire postdoctoral au Département de génie chimique de Polytechnique Montréal.

À noter que l’article est actuellement en prépublication et est accessible à tous puisqu’il a été déposé en libre accès sur la plateforme disciplinaire bioRxiv. Pour en savoir plus, consultez l’étude : DOI: 10.1038/d41586-018-05280-0


Nous remercions la Bibliothèque Louise-Lalonde-Lamarre de Polytechnique Montréal pour la contribution de cet article.
 

En savoir plus

Article en libre accès sur la plateforme bioRxiv (en anglais)
Nouvelle portant sur l’article dans le site de Nature (en anglais)
Fiche d’expertise du professeur Gregory Patience
Fiche d’expertise de la professeure Daria Camilla Boffito
Site du Département de génie chimique de Polytechnique Montréal

 

Image représentant le concept de la rédaction d'article
(Photo : Free-Photos, licence Creative Commons CC0)

À lire aussi

NOUVELLES |  7 novembre 2017
Des représentants de Polytechnique Montréal se démarquent au 67e Congrès canadien de génie chimique  |  Lire
NOUVELLES |  27 octobre 2014
Trois étudiants de Polytechnique se méritent la bourse d'études supérieures du Canada Vanier et une stagiaire la bourse postdoctorale Banting  |  Lire