Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Les travaux du professeur Martel appuyés par la Fondation Movember et Cancer de la Prostate Canada

26 juillet 2017 - Source : NOUVELLES

Un projet de recherche mené par le professeur Sylvain Martel recevra 1,5 million de dollars sur une période de trois ans dans le but d’accélérer la transition des connaissances actuelles à l’application clinique pour le traitement du cancer de la prostate.

Cancer de la Prostate Canada et la Fondation Movember ont annoncé qu’ils financeront un projet de recherche mené par le professeur Sylvain Martel, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en nanorobotique médicale et directeur du Laboratoire de nanorobotique de Polytechnique Montréal, où des bactéries sont utilisées pour la livraison de médicaments contre le cancer de la prostate. Ce projet a été sélectionné en raison de son potentiel très réel de changer concrètement le cours des choses pour les hommes atteints de formes virulentes du cancer de la prostate.

M. Martel et son équipe se concentrent sur l’amélioration de l’exactitude et de la vitesse de la libération des médicaments aux endroits où les cellules du cancer de la prostate se sont propagées, ce qui assurera de meilleurs effets thérapeutiques, tout en réduisant la toxicité pour le patient. Pour obtenir ce résultat, les chercheurs proposent de nouveaux dispositifs de libération qui possèdent des capacités exceptionnelles de propulsion, de sensibilité et de navigation : les bactéries. En utilisant des bactéries particulières qui n’entraînent pas de réaction immunitaire importante, l’équipe mènera des études à l’échelle humaine afin de recourir à ces nanorobots naturels comme des agents de libération des médicaments pour le traitement de cancers de la prostate.

« Le chemin qui mène des découvertes de la recherche aux applications concrètes peut être long et tortueux et c’est pour cette raison même que ces projets sont si intéressants », a expliqué Stuart Edmonds, vice-président de la recherche, de la promotion de la santé et de l’aide aux survivants de Cancer de la prostate Canada.

« La Fondation Movember a pour mission de mettre fin au fait que les hommes meurent prématurément et ce projet pionnier offre une occasion fantastique d’y parvenir », a indiqué Paul Villanti, directeur des programmes de la Fondation Movember. « Ce n’est que par les efforts de notre extraordinaire communauté de collecteurs de fonds au Canada que nous pouvons aider ces nouvelles méthodes de traitement prometteuses pour les hommes à passer du laboratoire à l’étape vitale suivante des essais cliniques. Nous sommes immensément reconnaissants à tous les membres de notre communauté qui rendent ces progrès possibles ».

Sous la direction du professeur Martel, des chercheurs de Polytechnique Montréal, de l’Université de Montréal et de l’Université McGill ont mis au point de nouveaux agents nanorobotiques capables de naviguer à travers le système sanguin pour administrer avec précision un médicament en visant spécifiquement les cellules actives des tumeurs cancéreuses. Cette façon d’injecter des médicaments assure un ciblage optimal de la tumeur et évite de compromettre l’intégrité des organes et des tissus sains environnants. Grâce à cette nouvelle approche, la dose de médicament, hautement toxique pour l’organisme humain, pourrait être largement réduite.

Sylvain Martel, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en nanorobotique médicale et directeur du Laboratoire de nanorobotique de Polytechnique Montréal

Sylvain Martel, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en nanorobotique médicale et directeur du Laboratoire de nanorobotique de Polytechnique Montréal.

En savoir plus

Fiche d'expertise du professeur Sylvain Martel
Site du Laboratoire de nanorobotique de Polytechnique Montréal
Site de Cancer de la prostate Canada
Site de Movember Canada

À lire aussi

NOUVELLES |  15 août 2016
Une armée de nanorobots cible avec précision des tumeurs cancéreuses  |  Lire
NOUVELLES |  24 août 2016
Le Laboratoire de nanorobotique de Polytechnique Montréal dévoile une infrastructure d’intervention médicale unique au monde  |  Lire