Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

La maîtrise cours en génie industriel lance une nouvelle option, Ingénierie des systèmes de santé

29 septembre 2011 - Source : NOUVELLES
Le 22 septembre dernier, en présence de Christophe Guy, directeur général de l'École Polytechnique, et de Pascale Mongrain, directrice de cabinet adjointe au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), Pierre Baptiste, directeur du Département de mathématiques et de génie industriel, a procédé avec grand enthousiasme au lancement de la nouvelle option Ingénierie des systèmes de santé offerte dans le cadre de la maîtrise cours en génie industriel. Un lancement qui marque l'aboutissement d'un beau projet et qui initie le début d'un autre pour Nathalie de Marcellis-Warin et Louis-Martin Rousseau, tous deux professeurs au Département, qui ont travaillé avec acharnement pour mettre sur pied la formation.


Au Québec, tout comme dans plusieurs pays, les systèmes de santé font face à une pression grandissante afin d'être en mesure d'offrir des services de qualité à une clientèle vieillissante. L'accroissement des coûts opérationnels de ces systèmes et les ressources limitées des organismes publics qui les financent menacent la qualité ainsi que l'accessibilité des soins. « Bien que le milieu universitaire produise du savoir et des technologies permettant d'améliorer considérablement l'efficacité des systèmes de santé, ces techniques sont rarement transférées dans les milieux de pratique à l'heure actuelle. Nous croyons que l'une des raisons expliquant ce fait est entre autres le manque de personnel qualifié possédant à la fois des compétences techniques en génie industriel et en recherche opérationnelle et une connaissance des organismes de santé », explique la Pre de Marcellis-Warin. Par la mise sur pied de la nouvelle option, Polytechnique souhaite former une relève qui saura faire évoluer les pratiques et optimiser le fonctionnement du milieu de la santé.

Ce n'est pas d'hier que Polytechnique développe son expertise dans le domaine de la santé pour favoriser l'innovation au sein de la société. À cet égard, Christophe Guy souligne les efforts consentis ces dernières années au sein de l'institution : « Au niveau de la formation, nous avons inauguré en 2009, le programme de génie biomédical, une première au Canada. Du côté de la recherche, nous comptons notamment un Institut de génie biomédical, dirigé par le Pr Pierre Savard et, sans oublier, nos différentes chaires de recherches. Le développement de telles expertises aux retombées concrètes et positives pour la société s'inscrit parfaitement dans la mission de notre institution de formation et de recherche en génie. » Cette nouvelle option, qui se veut le pont entre le génie et la santé, s'adresse notamment aux ingénieurs et professionnels qui s'intéressent au domaine de l'ingénierie des systèmes de santé.

Mentionnons la précieuse collaboration des partenaires de recherche, l'Hôpital Sainte-Justine, l'Hôpital général juif, l'Institut neurologique de Montréal, le Centre de santé et de services sociaux de Laval, le réseau RISQ+H associé au CIRANO et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), qui ont rendu possible la réalisation de cette formation.

Polytechnique souhaite vivement que ce nouveau programme suscitera l'engouement espéré!


Les Prs Nathalie de Marcellis-Warin et Louis-Martin Rousseau, responsables de la nouvelle option


Pierre Baptiste, directeur du Département de mathématiques et de génie industriel


Christophe Guy, directeur général de Polytechnique


Pour en savoir plus sur le programme, visitez le http://www.polymtl.ca/etudes/cs/industriel/option_ingenierieSysSante.php.
 

À lire aussi

NOUVELLES |  20 juin 2012
Perception des risques au Québec, un nouvel ouvrage co-signé par Nathalie de Marcellis-Warin  |  Lire
NOUVELLES |  15 juin 2009
Nathalie de Marcellis-Warin nommée vice-présidente des groupes « Risque » et « Développement durable » du CIRANO  |  Lire