Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Julie Guicheteau remporte la première bourse Laure Waridel

13 février 2009 - Source : NOUVELLES
Équiterre et la Caisse d'économie solidaire ont annoncé le 9 février dernier que la première bourse Laure Waridel serait remise à Julie Guicheteau, étudiante à la maîtrise en ingénierie civile, spécialité environnement, à l'École Polytechnique de Montréal.

Cette bourse a été décernée à Mlle Guicheteau en appui à son projet de maîtrise Facteurs de succès de projet de mobilité durable. La recherche est menée à Polytechnique  sous la direction de Louise Millette, directrice du Département des génies civil, géologique et des mines.  Après avoir sélectionné divers projets de mobilité durable qui ont réussi, Julie Guicheteau s'emploie à analyser et à mettre en lumière les facteurs communs de ces succès.  Le projet de maîtrise prévoit la rédaction d'un guide à l'intention des promoteurs de projets de mobilité durable.

Julie Guicheteau et Laure Waridel.
Photo : Fanny Lasselin

« Grâce à cette bourse, je pourrai me concentrer pleinement sur la réalisation de cette recherche qui permettra éventuellement d'aider les populations et les gouvernements intéressés à améliorer la durabilité de leurs déplacements et à mettre sur pied des projets de mobilité durables réussis », se réjouit Julie Guicheteau.

« La mobilité durable est un concept essentiel, mais dont l'application est difficile. Le projet de Julie a le potentiel de développer des outils qui permettront de transformer les choix en matière de projets de transport, au Québec, et ailleurs », estime Louise Millette. 

« Cette bourse, créée en avril 2008, a pour objectif de reconnaître la contribution exceptionnelle de Mme Waridel à l'avancement des enjeux environnementaux et sociaux promus par Équiterre ainsi que d'encourager la diffusion de la recherche sur ces thèmes au Québec », explique Paul Ouellet, coordonnateur général de la Caisse d'économie solidaire Desjardins.

« Plus d'une dizaine de dossiers ont été reçus, et le projet de Julie Guicheteau nous a beaucoup impressionnés par sa pertinence », précise Laure Waridel, cofondatrice d'Équiterre et membre du jury. Elle rappelle que les étudiants au baccalauréat ou à la maîtrise d'une université québécoise avaient jusqu'au 15 décembre dernier pour présenter un projet devant être réalisé en 2009 et visant la recherche, l'action ou la diffusion d'une solution concrète reliée aux défis environnementaux et sociaux.

« Alors que l'heure d'agir pour réduire les changements climatiques a sonné, la recherche de la gagnante, en lien avec le transport - première source de gaz à effet de serre au Québec - tombe à point et s'inscrit parfaitement avec notre mission », conclut Sidney Ribaux, cofondateur et coordonnateur général d'Équiterre.

Équiterre consacre à cette bourse l'équivalent d'un dollar par membre (3 500 en 2008), montant qui est doublé par la Caisse d'économie solidaire, première institution financière à adhérer il y a trois ans, à la campagne d'Équiterre, "Changer le monde, un geste à la fois". Ce sont donc 7 000 $ qui sont remis à Julie Guicheteau. Le comité de sélection était formé de Laure Waridel et des académiciens suivants : Nicolina Farella, de la Fondation Ashoka au Québec, Alain Webster, Vice-recteur à l'administration et au développement durable de l'Université de Sherbrooke et Chantal Blouin, Chercheure à l'Institut Nord-Sud.

Soulignons que Julie Guicheteau  est très active sur la scène environnementale à Polytechnique, notamment au sein du comité étudiant PolySphère, où elle occupe cette année les fonctions de vice-présidente au commerce équitable, et auprès du Comité de gestion environnementale de Polytechnique, où elle agit à titre chargée de projet en environnement. Elle participe à la réalisation des bilans environnementaux annuels de Polytechnique et a collaboré à l'implantation de plusieurs initiatives environnementales : implantation des vélos en libre-service, mise en place d'un îlot de récupération multimatières, etc.

Une vidéo de Laure Waridel et de Julie Guicheteau ainsi que la description du projet d'étude de cette dernière sont disponibles sur les sites d'Équiterre et de la Caisse d'économie solidaire :

Laure Waridel est sociologue spécialisée en développement international et en environnement. Considérée comme l'une des pionnières du commerce équitable et de la consommation responsable au Québec, elle est l'auteure de L'EnVers de l'assiette et quelques idées pour la remettre à l'endroit ainsi que d'Acheter c'est voter, le cas du café. En 2005, elle a été admise au cercle des Phénix de l'environnement et nommée « Personnalité de la semaine » de La Presse/Radio-Canada. L'année suivante elle était décorée « Chevalier de l'ordre de la pléiade » par l'Assemblée parlementaire de la Francophonie. Madame Waridel a cofondé Équiterre en 1993 et y a été successivement bénévole, employée, conférencière, porte-parole et présidente du conseil d'administration. Elle est actuellement membre de l'organisme et conférencière, en plus de se consacrer à la réalisation d'un documentaire et à sa famille.

Équiterre contribue à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à poser des gestes écologiques, équitables et solidaires (www.equiterre.org).

Principale institution financière spécialisée depuis 38 ans en économie sociale au Québec, la Caisse d'économie solidaire Desjardins finance des coopératives et des organismes sans but lucratif, et ce, grâce à l'épargne des citoyens et des organisations qu'elle conseille en matière d'investissement socialement responsable. La Caisse affiche un volume d'affaires annuel de plus de 900 millions de dollars.

L'École Polytechnique adresse ses plus vives félicitations à Julie Guicheteau!

À lire aussi

NOUVELLES |  13 mars 2013
Julie Guicheteau, diplômée de Polytechnique, au nombre des 12 femmes d'exception retenue par Équiterre  |  Lire
NOUVELLES |  14 septembre 2015
Économie verte: Laure Waridel devient directrice exécutive du CIRODD  |  Lire