Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Environnement et gestion des rejets miniers : lancement d’un programme de master au Burkina Faso avec l’appui de Polytechnique Montréal

24 octobre 2017 - Source : NOUVELLES

L’Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo, au Burkina Faso, a inauguré le 10 octobre 2017 un grade de deuxième cycle en environnement et gestion des rejets miniers qui a été défini avec le soutien de Polytechnique Montréal.

Le lancement officiel du programme de master - l’équivalent des dernières années du baccalauréat en ingénierie au Québec - dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest s’est déroulé en présence de représentants de l’Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo, de Polytechnique Montréal et de l’Ambassade du Canada ainsi que de représentants du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, du ministère de l’Énergie, des Mines et des Carrières et du ministère de l’Environnement, de l’Économie Verte et du Changement Climatique du gouvernement du Burkina Faso. Également, des représentants du Bureau des Mines et de la Géologie du Burkina (BUMIGEB), de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UÉMOA), de la Chambre des Mines du Burkina et de sociétés minières étaient présents au lancement officiel du programme d’études.

Ce nouveau master fait partie du Programme de renforcement de la gouvernance du secteur extractif en Afrique de l’Ouest qui est appuyé par l’Institut canadien international des ressources et de développement (ICIRD) et financé par Affaires mondiales Canada. Une des composantes de ce programme concerne l’appui au renforcement des capacités universitaires avec comme résultat la mise en place de programmes de formation dans les universités sélectionnées, afin de fournir aux pays concernés des professionnels spécialisés dans le domaine de l’environnement minier.

Implication étendue de Polytechnique Montréal

La première cohorte du nouveau master, qui est composée de dix étudiants - dont quatre femmes -, a débuté ses cours le 16 octobre dernier. Le contenu du curriculum, qui a fait l’objet de discussions entre les partenaires universitaires dès le début de 2016, est réparti sur quatre semestres. Ce curriculum comporte des unités d’enseignement existantes ainsi que de nouvelles unités dont le support pédagogique a été préparé par Polytechnique Montréal. Trois départements de l’Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo et leurs enseignants sont impliqués dans ce programme, soit l’Unité de Formation et de Recherche/Science de la Vie et de la Terre (UFR/SVT), l’Institut du Génie de l’Environnement et du Développement Durable (IGEDD) et l’École Nationale Supérieure d’ingénieurs de Fada N'Gourma (ENSI-F).

En préparation de la mise en œuvre de ce master, une délégation africaine d’enseignants ouest-africains a participé à une mission d’échange de connaissances de trois semaines en mai et juin 2017 à Polytechnique Montréal. Les enseignants ont pu échanger avec leurs homologues de Polytechnique qui sont responsables des unités d’enseignement et réfléchir aux possibilités de projets de recherche appliquée en collaboration avec les chercheurs des institutions partenaires. Également, le séjour a permis aux participants d’approfondir leurs connaissances du secteur minier et de se familiariser avec les mécanismes et expériences de Polytechnique Montréal à propos des stages industriels, des projets de recherche appliquée et des initiatives reliées à la formation continue.

Depuis le début de 2016, Polytechnique Montréal appuie la mise en place de nouveaux programmes de master en environnement et gestion des rejets miniers au Burkina Faso, mais également à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD), au Sénégal, où la mise en place du grade d’enseignement supérieur sera complétée d’ici peu.

Des missions de suivi seront réalisées par Polytechnique Montréal dans ces deux pays à la fin de 2017 et en 2018 afin de poursuivre l’appui de la mise en œuvre des programmes d’enseignement. Ces missions viseront aussi à établir des programmes de stages industriels avec une sélection de sociétés minières et à réaliser des projets de recherche appliquée en collaboration avec des institutions partenaires.

Photo prise lors du lancement officiel du programme de master en environnement et gestion des rejets miniers de l’Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo, au Burkina Faso.

Photo prise lors du lancement officiel du programme de master en environnement et gestion des rejets miniers de l’Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo, au Burkina Faso.
Rangée avant : les dix étudiants sélectionnés pour la première cohorte du nouveau master.
Rangée du centre (de gauche à droite) : Olga M. Lompo, vice-présidente chargée de la recherche et de la coopération internationale de l'Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo; Ghislaine Larouche, experte en renforcement des capacités institutionnelles et individuelles mandatée par Polytechnique Montréal; Bintou Sessouma, directrice générale de l'enseignement supérieur au Burkina Faso; Rabiou Cisse, président de l'Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo; Richard Simon, professeur agrégé au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal; Suzanne Yaméogo, directrice adjointe à l’unité UFR/SVT de l’Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo; Aïssatou Seck, chargée d'affaires à l’Ambassade du Canada; Mathieu Rioux, premier secrétaire à l’Ambassade du Canada.
Rangées du fond : divers représentants de l'Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo et d’acteurs du secteur minier.

En savoir plus

Site du Bureau des relations internationales de Polytechnique Montréal
Site du Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal
Page de l’Institut canadien international des ressources et du développement

À lire aussi

NOUVELLES |  21 septembre 2016
Environnement et gestion des rejets miniers : deux universités africaines renforcent leurs capacités avec l’aide de Polytechnique Montréal  |  Lire
NOUVELLES |  10 juillet 2017
Enseignement en environnement et gestion des rejets miniers : des délégations africaines en mission à Polytechnique Montréal  |  Lire