Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Don de 2M$ des cofondateurs de Fibrenoire pour soutenir l’entrepreneuriat technologique à Polytechnique

28 octobre 2016 - Source : NOUVELLES

Dans le cadre d’une allocution du directeur général Christophe Guy à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain à propos des initiatives associées à l’entrepreneuriat à Polytechnique Montréal, les cofondateurs de l’entreprise Fibrenoire ont annoncé un don de 2 M$ pour le soutien d’initiatives d’étudiants-entrepreneurs.

Devant un auditoire composé de gens d’affaires et de membres de la communauté universitaire, Christophe Guy a souligné le rôle important que joue Polytechnique Montréal pour la formation des ingénieurs de demain, mais aussi pour l’émergence d’entrepreneurs, par l’appui d’initiatives réalisées par des étudiants pendant leurs études.

 

« Nos étudiants qui veulent devenir ingénieurs sont mus par ce désir de mettre en œuvre des solutions, d’innover et d’améliorer la société, a déclaré M. Guy. Certains découvrent qu’ils ont la fibre entrepreneuriale et cette fibre est souvent technologique. Certains arrivent à Polytechnique avec une idée en tête, et pour d’autres le déclic se fait pendant les études à l’occasion d’un stage, d’un projet en cours de programme ou au contact de camarades. »

« Polytechnique est un microcosme d’idées et de projets aussi innovateurs que porteurs. C’est 8 200 étudiants, 255 professeurs, plus de 1 400 diplômes décernés par année, le quart de toute la recherche en génie au Québec et 250 ententes de collaboration interuniversitaires à travers le monde. Cette communauté, c’est un terreau fertile pour cultiver la fibre entrepreneuriale », a-t-il ajouté.

Don de 2M$ de Fibrenoire pour les étudiants entrepreneurs

Forts de connaissances et d’appuis obtenus à Polytechnique Montréal, bon nombre de diplômés qui ont obtenu un succès d’affaires à partir d’une idée désirent soutenir à leur tour les initiatives de création d’entreprise de leurs cadets.

À l’occasion de l’allocution de Christophe Guy, Benjamin Desmarais, Rémi Fournier et Jean-François Lévesque, les cofondateurs de l’entreprise Fibrenoire qui est spécialisée dans la connexion Internet sur fibre optique, ont concrétisé ce désir en annonçant un don de plus de 2 millions de dollars à Polytechnique Montréal, aux fins du soutien d’actions entrepreneuriales d’étudiants de l’établissement.

De cette somme, un montant d’un million de dollars servira à établir un fonds d’investissement en capital pour le soutien d’entreprises en démarrage issues de Polytechnique Montréal. Ce fonds d’investissement servira aussi à l’appui de projets engendrés par le biais du profil Technopreneur, un programme du Centre d’entrepreneuriat Poly-UdeM qui vise l’encadrement d’étudiants dans l’élaboration d’un projet d’entreprise à partir de technologies développées dans des laboratoires de Polytechnique et de l’Université de Montréal.

De plus, les cofondateurs de Fibrenoire, qui se sont rencontrés à Polytechnique, ont attribué un legs testamentaire irrévocable de plus d’un million de dollars à la Fondation Polytechnique Montréal, pour la création de bourses qui seront destinées à des étudiants qui s’intéressent à l’entrepreneuriat.

« Nous avons eu la chance d’être bien entourés dans notre projet d’affaires, a déclaré Benjamin Desmarais. Nous voulons exprimer notre reconnaissance à Polytechnique Montréal, aider d’autres étudiants et jeunes diplômés à fonder des entreprises qui vont faire grandir le Québec, et donner l’exemple à la communauté d’affaires quant à l’importance de soutenir la relève entrepreneuriale »,

« Rémi, Jean-François et moi, sommes convaincus que des histoires comme la nôtre, il y a plein à l’intérieur des murs de Poly en ce moment, et qui n’attendent que le petit coup de pouce nécessaire », a-t-il ajouté.

Des ramifications et retombées diverses

Poursuivant son allocution à la Chambre de commerce en décrivant l’implication active de Polytechnique Montréal dans le domaine effervescent des données massives, M. Guy a souligné l’établissement récent de la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur la science des données, la seule du domaine au Canada.

Également, le directeur général a fait état de la mise en place de l’Institut de valorisation des données (IVADO), qui réunit les forces de Polytechnique Montréal, de l’Université de Montréal et de HEC Montréal en recherche opérationnelle, en science des données et en intelligence artificielle, pour soutenir la compétitivité des entreprises.

D’autre part, l’allocution de M. Guy a mis en lumière le succès croissant d’entreprises montréalaises telles que Falcon Composites, Float4, JMJ Aéronautique et V2R Biomédical, dont la progression commerciale et rayonnement international sont attribuables à des initiatives de diplômés de Polytechnique et à des collaborations avec des laboratoires de l’établissement.

Par ailleurs, le cofondateur de la firme d’investissement Squarepoint Capital Maxime Fortin, qui est bachelier en génie électrique et diplômé à la maîtrise en recherche opérationnelle à Polytechnique Montréal, a confirmé l’importance du bassin de talents d’envergure internationale dans la métropole québécoise.

« Ce sont des centaines de jeunes qui ont du flair, de l’audace et de bonnes idées. Ils sont guidés par des professeurs et des directeurs de recherche qui sont eux aussi de calibre mondial », a-t-il souligné.

M. Guy a également souligné le caractère précurseur de Polytechnique Montréal dans le milieu universitaire par la création en 1997 de Polyvalor, une société de transfert et de valorisation des découvertes scientifiques et les innovations technologiques issues des travaux de recherche au sein de l’établissement.

Enfin, M. Guy a mis l'accent sur les projets réalisés à Polytechnique Montréal par des étudiants qui constituent une source d’inspiration et qui laissent entrevoir un avenir des plus prometteurs.

« Nous pouvons être fiers de cette volonté de vouloir faire la différence. C’est incroyable le bouillonnement d’idées et la force de vouloir entreprendre. C’est une des grandes distinctions de Polytechnique », a-t-il déclaré.

L’allocution de M. Christophe Guy et l’annonce du don des cofondateurs de Fibrenoire sont des illustrations de l’impact majeur de Polytechnique Montréal, de ses diplômés et de ses étudiants sur le tissu entrepreneurial technologique du Québec. Forte d’une stratégie institutionnelle intitulée « Le génie d’entreprendre » qui vise à encourager les initiatives d’affaires, Polytechnique vient d'établir dans son site web la page Soutien à l’entrepreneuriat, qui procure une vue d’ensemble des ressources qui sont à la portée de ses étudiants intéressés par la création d’entreprise.

De gauche à droite : Rémi Fournier, vice-président aux ventes et à l'ingénierie de Fibrenoire; Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal; Hélène David, ministre responsable de l’Enseignement supérieur du gouvernement du Québec; Benjamin Desmarais, président de Fibrenoire; Jean-François Lévesque, vice-président, technologies, de Fibrenoire.

En savoir plus
Centre d'entrepreneuriat Poly-UdeM
Page de site Soutien à l'entrepreneuriat
Site Internet de Fibrenoire
Notes d'allocution de M. Christophe Guy à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

À lire aussi

Magazine Poly |  1 mars 2017
Front Row Ventures : du capital-risque pour les entreprises étudiantes en démarrage  |  Lire
Magazine Poly |  10 décembre 2016
Un environnement favorable à l’entrepreneuriat  |  Lire