Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Des étudiants, des diplômés et des enseignants de Polytechnique se distinguent au 66e Congrès canadien de génie chimique

24 octobre 2016 - Source : NOUVELLES

Deux équipes représentant Polytechnique Montréal font partie des lauréats de concours tenus lors de la conférence nationale de la Société canadienne de génie chimique (SCGCh), qui a eu lieu à Québec du 16 au 19 octobre 2016.

Une équipe constituée de Martin Gagnon-Dorval, Olivier Gazil, David Desharnais Leroux et Jeanne Tremblay-Martel a remporté le premier prix du concours d’étude de cas sur la gestion responsable Minerva – ACIC, qui était accompagné d’une bourse de 500 dollars. Les membres de l’équipe sont tous étudiants en quatrième année.

Pour ce concours nouvellement instauré, les participants devaient répondre à une étude de cas en proposant une façon d’améliorer la santé et sécurité au travail d’un procédé en génie chimique dans une usine.

« L’équipe de Polytechnique a proposé des solutions d’amélioration pour un procédé de manipulation de poudre de cyanure de sodium (NaCN), qui présentait des risques d’émanations toxiques et de poussières en milieu de travail. L’équipe s’était qualifiée dans le top 3 des finalistes du concours et était invitée à présenter ses pistes de solutions devant un jury d’experts », explique Jason Robert Tavares, professeur agrégé au Département de génie chimique à Polytechnique, qui était présent lors du congrès à Québec.


(De gauche à droite) Peter Sturm, vice-président de Minerva Safety Canada; Olivier Gazil, Martin Gagnon-Dorval, Jeanne Tremblay-Martel et David Desharnais Leroux, étudiants de Polytechnique Montréal; Anthony E. Pasteris, president de Minerva Safety Canada.

Un prix en design d’usine

D’autre part, une équipe formée par Étienne Cameron, Gabrielle Dagenais, Jade Daigle-Sam Yeng, Wilson Kao et Francis Marquis, gradués de Polytechnique en génie chimique, a remporté le troisième prix du concours de conception d’usine Hatch, qui portait sur le design d’une usine de procédé chimique.

« L’équipe de Polytechnique a proposé un procédé innovant portant sur récupération d’un polymère nommé polyméthacrylate de méthyle (PMMA) afin d’en extraire le monomère (MMA), une matière première à haute valeur ajoutée, permettant ainsi de réduire la dépendance sur des ressources fossiles. L’équipe, encadrée par le professeur Gregory S. Patience et un partenaire industriel (Arkema), s’était positionnée dans le top 4 des finalistes du concours », précise Jason Robert Tavares.
 
« Le procédé proposé a tant retenu l’attention que le partenaire industriel impliqué a offert de financer un projet de recherche avec M. Patience », ajoute-t-il.
 
M. Tavares indique que le prix remporté au concours de conception Hatch par l’équipe de Polytechnique est le premier à avoir été remporté par des représentants de l’établissement en une dizaine d’années.

Les finalistes qui ont été retenus dans le cadre du congrès de la Société canadienne de génie chimique devaient effectuer une présentation de leur dossier et prendre part à une période de question et réponses devant jury.


(De gauche à droite) Santiago Faucher, président sortant de la Société canadienne de génie chimique (SCGCh); Wilson Kao, Francis Marquis, Gabrielle Dagenais et Jade Daigle-Sam Yeng, diplômés de Polytechnique Montréal; Uttandaraman Sundararaj, président de la SCGCh. Absent sur la photo : Étienne Cameron.

Une distinction pour un chargé d’enseignement

Au même congrès, M. Patrice Farand, chargé d’enseignement au Département de génie chimique, a remporté le prix Faculty Advisor Award de la Société canadienne de génie chimique.

Ce prix est remis à un membre du personnel ayant démontré de grandes qualités pédagogiques en encadrant des étudiants au premier cycle et en les accompagnant dans leurs diverses activités scolaires. Ce prix a la particularité d’être décerné à la suite d’une mise en nomination par les étudiants, en reconnaissance des services offerts.


Patrice Farand, lauréat du prix Faculty Advisor Award de la SCGCh, et Pr Nicolas Abatzoglou, du Département de génie chimique et de génie biotechnologique de l’Université de Sherbrooke.

Des conférenciers de haut calibre

Plusieurs professeurs et chercheurs de Polytechnique Montréal ont prononcé des allocutions durant le congrès de la Société canadienne de génie chimique. Notamment, Jamal Chaouki, professeur titulaire au Département de génie chimique, a donné une conférence plénière sous le thème : « Les déchets d’hier à aujourd’hui : de problème à ressource utile ».


Pr Jamal Chaouki, du Département de génie chimique, prononçant son allocution lors du 66e congrès annuel de la Société canadienne de génie chimique.

 

(Crédits photo : Horia Varlan (licence CC BY 2.0), The Chemical Institute of Canada)

À lire aussi

NOUVELLES |  7 novembre 2017
Des représentants de Polytechnique Montréal se démarquent au 67e Congrès canadien de génie chimique  |  Lire
NOUVELLES |  3 octobre 2016
Concours d’étude de cas d’avion 100 % récupérable : des étudiants de Polytechnique Montréal à l’honneur!  |  Lire