Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Journée de l’entrepreneuriat à Polytechnique Montréal, HEC Montréal et l’Université de Montréal : un franc succès!

9 novembre 2017 - Source : NOUVELLES

Les participants à la première Journée de l’entrepreneuriat à Polytechnique Montréal, HEC Montréal et l’Université de Montréal, qui s’est déroulée le 1er novembre 2017, ont apprécié l’événement consacré à la création d’entreprise.

Première Journée de l'entrepreneuriat à Polytechnique Montréal, HEC Montréal et l'Université de Montréal

 

La Journée de l’entrepreneuriat, qui avait pour thème « Réalise tes idées », visait à mettre en valeur les ressources en soutien au démarrage d’entreprise qui sont à la portée des étudiants dans les trois établissements. Également, l’événement permettait aux participants de rencontrer et d’échanger avec des entrepreneurs étudiants ou diplômés à propos d’expériences entrepreneuriales.

L’activité était organisée par les comités d'entrepreneuriat étudiant Poly-E de Polytechnique Montréal, YEP de HEC Montréal et UdeM Entreprend de l’Université de Montréal et les organismes de soutien Centre d'entrepreneuriat Poly-UdeM et Institut d'entrepreneuriat Banque Nationale - HEC Montréal, avec le soutien de services et d’intervenants de Polytechnique Montréal, HEC Montréal et l'Université de Montréal.

Diversité d'initiatives et de ressources

En matinée au pavillon Jean-Brillant de l’Université de Montréal et en après-midi à l’Atrium Lorne-M.-Trottier de Polytechnique Montréal, des foires d’exposition ont réuni plusieurs entreprises en démarrage qui ont été établies par des étudiants ou des diplômés. Également, des organismes et des prestataires de services y présentaient les ressources destinées aux étudiants s’intéressant à l’entrepreneuriat.

À Polytechnique Montréal, notamment, la Bibliothèque Louise-Lalonde-Lamarre a mis en valeur des ressources documentaires, tenu des espaces de discussion et de créativité et présenté un nouveau service d’emprunt d’appareils technologiques. Également, l’atelier de fabrication communautaire PolyFab Normand-Brais a présenté ses services et fait visiter son atelier. Le Centre d’entrepreneuriat Poly UdeM, qui a participé aux deux foires, a mis en valeur ses services d’accompagnement et ses concours visant la concrétisation des idées d’affaires.

« Un événement pancampus permet de montrer qu’il y a plein d’acteurs qui sont actifs à divers endroits, et que ces acteurs peuvent collaborer afin de créer un gros happening. L’objectif était d’offrir une diversité d’activités afin d’intéresser le plus de personnes possible à l’entrepreneuriat, mais aussi de leur donner la chance de poser des gestes concrets », a indiqué Roxanne Désilets Bergeron, coordonnatrice des communications au Centre d’entrepreneuriat Poly-UdeM.

« Les entrepreneurs qui étaient présents constituaient de beaux exemples inspirants pour les étudiants qui pensent à l’entrepreneuriat ou qui se rendent compte qu’ils peuvent utiliser les connaissances acquises sur les bancs d’école pour créer leur propre emploi », a-t-elle ajouté.

Alban Pilard, diplômé à la maîtrise en génie chimique de Polytechnique Montréal, est le cofondateur et trésorier de Jeux WASA, une entreprise qui offre des services de consolidation d’équipe et d’animation d’ateliers selon une approche ludique pour la construction d’environnements durables. Présent aux deux foires, il a souligné que la Journée de l’entrepreneuriat permettait de constater l’intérêt des communautés des établissements envers l’innovation. « Il y a plein d’étudiants qui cherchent des idées de projets de fin de session, tout comme des professeurs qui sont à la recherche de projets qui sont concrets et font plus de sens », a-t-il remarqué.

Partage d’expériences

Également, les participants à la Journée de l’entrepreneuriat ont pu entendre des témoignages de membres de la communauté de Polytechnique Montréal à propos de leurs projets d’affaires.

Lors d’un dîner-conférence ayant pour thème « De l’ingénierie à l’entrepreneuriat », Caroline Boudoux, professeure agrégée au Département de génie physique de Polytechnique Montréal et cofondatrice de l’entreprise Castor Optique qui conçoit des coupleurs à fibre optique pour diverses applications en imagerie, et Guillaume Langlois, diplômé au baccalauréat en génie informatique de Polytechnique Montréal et président de l’entreprise Space & Dream qui est spécialisée en design et ingénierie de systèmes interactifs, ont présenté leurs activités entrepreneuriales.

« C’est important de partager ses expériences, car l’entrepreneuriat c'est comme une sauce à spaghetti : chacun en fait avec une recette différente. Les étudiants doivent être exposés à diverses recettes afin de prendre des ingrédients ici et là et faire leur propre recette », a indiqué Caroline Boudoux. « Il est important d’exposer nos parcours aux étudiants qui ont beaucoup d’idées, mais peuvent avoir de la difficulté à faire leurs premiers pas en entrepreneuriat. Si on peut les inciter à faire ces premiers pas, ce sera déjà une réussite. »

En fin de journée, à HEC Montréal, une discussion sur les cheminements, les expériences et les ambitions d’entrepreneurs était animée par Raphaël Christian-Roy, un diplômé au baccalauréat en génie logiciel de Polytechnique Montréal qui est cofondateur de la firme de capital-risque pour les entreprises étudiantes Front Row Ventures. Caroline Arnouk, diplômée au baccalauréat en génie civil de Polytechnique et fondatrice de l’entreprise Technologies OPA qui édite un logiciel de coordination des chantiers d'infrastructures et de gestion de la mobilité routière, faisait partie des panellistes.

« Nous avons à Montréal des ressources importantes qui aident beaucoup les entrepreneurs, les étudiants ou toute personne qui a une idée, qui veut changer le statu quo et qui désire se lancer en affaires. Une journée comme celle d’aujourd’hui permet de montrer comment on arrive à concrétiser son idée », a souligné Caroline Arnouk. « Autant je compte en apprendre des autres, autant je souhaite que beaucoup de personnes profitent de mon expérience et de mon parcours. C’est très important de partager et d’enrichir les autres : cela aide beaucoup et cela finit par nous revenir. »

Expérience fructueuse

Jonathan Landry-Leclerc, étudiant au baccalauréat en génie mécanique à Polytechnique Montréal, est le président du club d’entrepreneuriat étudiant Poly-E dont les membres ont participé à la préparation et la tenue de la Journée de l’entrepreneuriat. Instigateur de l’activité, il s’est dit satisfait tant de la participation des étudiants que de celle des entrepreneurs et des intervenants.

« La journée visait à faire découvrir les ressources présentes sur le campus et d’allumer l’étincelle des étudiants de Polytechnique, HEC Montréal et l’Université de Montréal, afin qu’ils se disent : Pourquoi ne me lancerais-je pas en affaires? Ce serait une bonne chose pour moi, qui a une idée, alors que tout est là pour que je puisse réussir mon projet d’affaires », a-t-il commenté.

Jonathan Landry-Leclerc a ajouté que l’initiative constituait une occasion pour les étudiants de Polytechnique Montréal qui sont intéressés par l’entrepreneuriat de faire du maillage avec des étudiants des autres établissements. « À HEC Montréal il y a des spécialistes en marketing et en finance, à l’Université de Montréal il y a des gens calés en science, en droit, en d’autres matières… Sur le campus, il y a tout ce qu’il faut pour créer une équipe excessivement compétente », a-t-il mentionné.

Carole Tineo, conseillère au soutien à l’entrepreneuriat à la Direction de la recherche, de l’innovation et des affaires internationales de Polytechnique Montréal, a apprécié le déroulement de la première Journée de l’entrepreneuriat. Elle a apprécié que les étudiants se soient baladés d’un établissement à l’autre et s’est dite surprise que des gens provenant de l’extérieur aient participé à l’événement.

« Comme nous le souhaitions, toutes les ressources et tous les acteurs en entrepreneuriat des trois établissements se sont parlé et ont participé à l’organisation de l’événement dès le début », a-t-elle souligné. « Cela a prouvé qu’il était possible de collaborer ensemble – d’ailleurs, des participants ont mentionné qu’ils appréciaient cette collaboration entre les trois institutions. »

Des membres du club d'entrepreneuriat étudiant Poly-E de Polytechnique Montréal

Des membres du club étudiant Poly-E à la première Journée de l'entrepreneuriat à Polytechnique Montréal, HEC Montréal et l'Université de Montréal. 
De gauche à droite : Nadim Saikali, membre de l'équipe des réseaux; Elsa Mouawad, membre de l'équipe des communications; Jonathan Landry-Leclerc, président; Sloanne Caillot, directrice de la logistique; Djalil Baba-Moussa, vice-président; Aurélien Ta, ex-président (2016-2017); Michèle Fatouch, membre de l'équipe des communications.

En savoir plus

Site du club d’entrepreneuriat étudiant Poly-E de Polytechnique Montréal
Site du Centre d’entrepreneuriat Poly-UdeM
Page du soutien à l’entrepreneuriat à Polytechnique Montréal
Site du PolyFab Normand-Brais de Polytechnique Montréal
Site de la Bibliothèque Louise-Lalonde-Lamarre de Polytechnique Montréal

À lire aussi

NOUVELLES |  25 novembre 2016
Entrepreneuriat : des récompenses pour des étudiants et organismes de Polytechnique  |  Lire
Magazine Poly |  10 décembre 2016
Poly-E encourage les étudiants à tenter l’entrepreneuriat  |  Lire