Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Rencontre inspirante à Transat Tours

La relève en vedette

Par Catherine Florès
12 juin 2017 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Printemps 2017)

Voyager à l’intérieur d’une grande entreprise de tourisme est une occasion rêvée lorsqu’on a une âme de globe-trotteuse comme Jennifer Magher. Sélectionnée pour participer au programme de jumelage CEO x 1 Jour organisé par la firme de recrutement Odgers Berndtson, l’étudiante a pu passer une journée en compagnie de la présidente et directrice générale de Transat Tours Canada, Annick Guérard, po 95.

Pour Jennifer, l’expérience s’est révélée passionnante. « Annick Guérard m’a fait découvrir les différents aspects de la gestion de Transat Tours. En sa compagnie, j’ai visité le hangar des avions de la ligne Air Transat et j’ai vu le fonctionnement du centre de contrôle des opérations commerciales qui gère, entre autres, les vols et les urgences. J’ai assisté à une réunion opérationnelle au siège social de Transat et j’ai également visité une agence de voyage. Une journée bien remplie! Je me suis sentie vraiment privilégiée de pouvoir connaître les défis qu’implique la gestion d’une grande entreprise de services touristiques intégrés telle que Transat Tours. Comme je me destine à être consultante en gestion, j’ai pu observer avec un intérêt particulier comment Mme Guérard exerce son leadership, grâce auquel une si grande entreprise conserve des dimensions humaines. Je l’ai trouvée très inspirante! »

Le parcours de Jennifer est peu banal.Titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires et finances de HEC Montréal, elle a travaillé un an dans le secteur de la finance avant de décider d’entreprendre un baccalauréat en génie mécanique en 2014. « La rigueur scientifique, à laquelle j’avais été initiée lorsque j’ai fait mon DEC en sciences, me manquait, et Polytechnique me semblait l’endroit idéal pour renouer avec elle. La méthode de résolution de problèmes qu’on nous y enseigne est d’ailleurs un des outils les plus utiles que j’aie jamais reçus. Elle sera applicable à divers types de problèmes que je pourrais rencontrer dans ma carrière. » Selon elle, l’esprit cartésien des ingénieurs ne les limite pas à briller dans des domaines très techniques, il les destine aussi à être d’excellents gestionnaires.

Son ouverture sur le monde, que Mme Guérard a particulièrement appréciée, Jennifer la doit à ses multiples voyages à l’étranger. Un stage au Burkina Faso lorsqu’elle étudiait à HEC, un échange à Singapour durant son baccalauréat à Polytechnique, ainsi que des voyages en Asie du Sud-Est, en Europe et en Turquie font partie de ses expériences interculturelles dont elle mesure l’intérêt pour sa future carrière de consultante en gestion, qui lui permettra de réaliser des mandats internationaux, espère-t-elle.

Elle voyage actuellement dans les pays baltes et en Finlande dans le cadre de la mission industrielle du comité Poly-Monde. Au programme : des visites industrielles dans les secteurs de la foresterie, du multimédia et des villes intelligentes. « Les voyages forgent la patience et la capacité d’adaptation aux imprévus, en plus de nourrir la curiosité et l’ouverture aux autres », constate-t-elle.

 

À lire aussi

NOUVELLES |  5 avril 2016
Camille Hamelin, chef de la direction d’un jour à la STM  |  Lire
Magazine Poly |  10 décembre 2016
L'équilibre en mouvement  |  Lire