Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Des bancs d’école au pont Champlain

Stage

Par Cathy Beauséjour
2 novembre 2017 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Automne 2017)
2 novembre 2017 - Source : Magazine Poly
VersionPDFdisponible (Automne 2017)

Marjorie Paré emprunte fréquemment le pont Champlain, une structure qui a toujours exercé une certaine fascination chez elle. Toutefois, elle ne pensait pas un jour contribuer à sa réfection. « Cet ouvrage m’impressionne; c’est la porte d’entrée de Montréal et un véritable laboratoire d’innovation en génie civil. Quand j’ai appris qu’il y avait des occasions de stages, je me suis empressée de déposer ma candidature. »

C’est par sa cousine, partenaire de l’équipe de soccer de la Société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI), que Marjorie a été conquise à l’idée de réaliser un stage au sein de la Société. La description des tâches variées à accomplir et la possibilité d’en apprendre davantage sur cette structure emblématique l’ont convaincue de faire le saut. Marjorie s’est jointe avec enthousiasme à l’équipe du bureau de projets Champlain où elle participe à la réalisation des travaux visant à maintenir la structure dans un état optimal, tout en assurant la sécurité des usagers.

Prolonger la durée de vie du pont Champlain

Approchant de sa fin de vie utile, le pont Champlain requiert une gestion efficace et rigoureuse pour préserver sa viabilité. « Il est peu commun de collaborer à la réfection d’un ouvrage ayant autant d’histoire. C’est une expérience hautement enrichissante que de collaborer au déploiement de ces travaux d’envergure. Cela me fait découvrir un volet méconnu de la profession. »

Dans le cadre du programme d’entretien majeur du pont Champlain, Marjorie a notamment pu suivre les comportements de la structure grâce au système de monitorage implanté par PJCCI. La jeune stagiaire s’est ainsi familiarisée avec les technologies mises en place pour renforcer le pont le plus achalandé du Canada.

Un modèle féminin

Marjorie est reconnaissante de l’accueil, du soutien et des encouragements de son équipe dévouée avec qui elle touche à plusieurs aspects du métier d’ingénieur : gestion de projet, coordination de projet et inspection. Récemment promue ingénieure junior chez PJCCI, Marjorie y a découvert un aspect auquel elle accordait auparavant peu d’importance : l’occasion de pouvoir échanger avec un modèle féminin. Elle apprécie particulièrement la générosité et la confiance que lui témoigne l’ingénieure Geneviève Lampron.

À lire aussi

Magazine Poly |  15 mai 2016
La formation intensive  |  Lire
NOUVELLES |  19 mai 2017
L'amphithéâtre de Polytechnique Montréal nommé en l'honneur de Bernard Lamarre  |  Lire