Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Vers un parcours de soin harmonisé

Pre Nadia Lahrichi, Département de mathématiques et de génie industriel

Par Catherine Florès
15 février 2016 - Source : INNOVATIO

D’ici vingt ans, le processus de traitement des patients sera transformé, pense la Pre Nadia Lahrichi qui mène des travaux sur le traitement des données en temps réel pour optimiser l’utilisation des ressources matérielles et humaines en milieu hospitalier.

Son objectif est de développer des outils pour rendre plus fluide le parcours des patients à l’hôpital, de l’orientation vers le médecin jusqu’à l’administration des traitements, en passant par les différents examens.

« Améliorer le parcours du patient, c’est par exemple faire en sorte que celui-ci puisse commencer son traitement au moment optimum pour son état de santé, gérer efficacement les urgences ainsi que les horaires de travail du personnel et assurer le rendement optimal de l’occupation des salles. À l’heure où on parle de la santé personnalisée, nous souhaitons que nos solutions permettent obtenir un plan de traitement adapté à chaque patient », indique la chercheuse. Elle utilise une grande quantité de variables logistiques, opérationnelles, et même psychologiques dans ses modèles mathématiques.

La diminution du temps d’attente du patient est une préoccupation pour les hôpitaux avec lesquels elle collabore, dont le Centre intégré de cancérologie de Laval, l’Hôpital général juif et le Centre universitaire de santé McGill, entre autres. « Nous avons calculé qu’aujourd’hui, le patient devait attendre en moyenne 4 h pour 40 minutes de soins médicaux effectifs. Avec une meilleure gestion du dossier du patient, on pourrait réduire considérablement cette durée d’attente. On pourrait en prime éliminer la redondance d’examens et de remplissage de paperasse », mentionne-t-elle.

Selon elle, demain, ce seront des machines qui réaliseront l’analyse des données comme la glycémie, le pouls ou la pression artérielle et qui enverront les résultats au médecin. Avec à la clé, moins de gaspillage de ressources hospitalières et de déplacements pour les patients.

À lire aussi

Magazine Poly |  1 octobre 2016
L’Institut TransMedTech : catalyseur des technologies médicales de l’avenir  |  Lire
Magazine Poly |  6 mai 2017
Au cœur du laboratoire vivant de l’Institut TransMedTech  |  Lire