Bureau des relations internationales (BRIN)

Vous êtes ici

Contactez-nous

Téléphone :
(514) 340-4975

Télécopieur :
(514) 340-4222

Local A-616
Pavillon Principal

brin@polymtl.ca

Signature d'un protocole d'entente entre le Ministère des Mines du Mali et l'Institut canadien international pour les ressources et le développement (ICIRD)

6 mars 2015

La signature du protocole a été effectuée dans le cadre du Programme de renforcement de la gouvernance du secteur extractif mis en œuvre par Polytechnique Montréal dans la région de l'Afrique de l'Ouest.

A l'occasion de la 4e édition de Franco-Mine, en marge du Prospectors and Developers Association of Canada (PDAC) 2015 Convention qui se déroulait à Toronto, une cérémonie pour la signature d'un protocole d'entente entre le Gouvernement du Mali et l'Institut canadien international pour les ressources et le développement (ICIRD) a eu lieu. 

Le Programme du renforcement extractif est une des initiatives soutenues par l'ICIRD, financé par le Ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD) du Gouvernement du Canada. Il est mis en œuvre par Polytechnique Montréal qui est l'une des trois universités membre du consortium de l'ICIRD, avec l'Université de Colombie Britannique (UBC) et l'Université Simon Fraser (SFU).

De gauche à droite : M. Daniel Dumas, directeur exécutif de l'Institut canadien international pour les ressources et le développement (ICIRD), Dr Boubou Cissé, ministre des Mines du Mali, et Mme Line Dubé, directrice du Bureau des relations internationales (BRIN) de Polytechnique Montréal.  

Ce programme a pour objectif d'appuyer les efforts de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UÉMOA) et de ses États membres en faveur d'un secteur extractif transparent, intégré et responsable du point de vue environnemental, économique et social. 

Le programme compte trois composantes :

- Appui au renforcement des capacités de l'UÉMOA – Stratégie sectorielle sous régionale;

- Appui au renforcement des capacités des instances gouvernementales (centrales, régionales et locales) – planification sectorielle, concertation interministérielle et appui au renforcement des capacités;

- Appui au renforcement des capacités des autres acteurs du secteur/pôles miniers.

Le résultat ultime du programme permettra aux institutions sous régionales et nationales qu'elles soient davantage outillées pour optimiser les retombées du secteur extractif et stimuler une croissance économique durable qui réduira la pauvreté. 

Les résultats intermédiaires :

- L'UÉMOA et ses États membres seront dotés de moyens de concertation favorisant le renforcement durable et équitable de la gouvernance du secteur dans la sous-région;

- Les instances gouvernementales (nationales, régionales et locales) seront mieux outillées pour gouverner et gérer de manière durable et équitable le secteur extractif;

- Les parties prenantes (gouvernement, secteur privé et société civile) disposeront des connaissances et des mécanismes de dialogue nécessaires à la concertation et à la mise en œuvre de programmes de développement intégré où chacun assume sa part de responsabilité sociale.

De gauche à droite : M. Ghislain Rivard, conseiller senior, Bureau des relations internationales (BRIN), M. Richard Simon, professeur agrégé, Département des génies civil, géologique et des mines, 1er cycle, tous deux de Polytechnique Montréal, M. Louis de Lorimier, ambassadeur du Canada au Mali, Mme Line Dubé, directrice du Bureau des relations internationales (BRIN), également de Polytechnique, Dr Boubou Cissé, ministre des Mines du Mali, et M. Daniel Dumas, directeur exécutif de l'ICIRD. 

Voir aussi :
Institut canadien international pour les ressources et le développement (ICIRD)